Mieux vaut en rire – rubrique décidément inépuisable- n° 223 : Des bulles dans mon cognac

Les Ecossais ont pris beaucoup d’avance sur nous en matière de développement des énergies à partir de sources renouvelables, notamment des vents marins. Assez régulièrement, on peut lire sur l’excellent site spécialisé « énergies de la mer » des informations de ce type : https://www.energiesdelamer.eu/2Simply Blue energy et Subsea 7 s’associent pour créer un parc éolien flottant au large de l’Ecosse C’est normal, l’Ecosse et entourée de trois côté par la mer et dans ses latitudes les vents sont assez réguliers et plutôt forts.

Mais l’énergie éolienne n’est pas la seule spécialité de l’Ecosse. Il y a aussi la production de boissons fortes à partir de malt.

C’est pourquoi tout naturellement, les Ecossais sont arrivés à la conclusion qui s’imposait https://www.energiesdelamer.eu/L’industrie écossaise du whisky utilisera l’hydrogène des parcs éoliens en mer Cela s’appelle la valorisation des ressources locales et le fonctionnement en circuit court.

Du coup, en lisant le même jour, sur le même site, cette information https://www.energiesdelamer.eu/OW ET TERNA ENERGY collaboreront pour développer des parcs éoliens offshore flottants en Grèce je me suis pris à rêver d’ouzo produit lui aussi à partir d’hydrogène décarboné.

Et tant que j’y suis, allons jusqu’au bout de la réflexion. Il y a en France des projets très avancés de fermes éoliennes offshore au large des côtes charentaises. Et il semblerait que dans le Golfe de Gascogne, cela pourrait se révéler très intéressant aussi. Du coup, pourquoi ne pas rêver de distilleries de cognac et d’armagnac chauffées de la même façon.

Je ne doute pas que les spécialistes du marketing alimentaire en profiteraient pour coller à ces productions spiritueuses l’étiquette «  production durable  décarbonée». Et je ne doute pas que certains en profiteraient pour abuser en arguant que chaque centilitre bu est un effort fait pour la planète.

Ils auraient tort : hydrogénés ou non, les alcools forts restent à boire avec modération.

Cet article, publié dans développement durable, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.