A propos du revenu universel

Au milieu du XIX° siècle, un jeune prince désoeuvré avait écrit  un petit essai qui serait tombé dans l’oubli si son auteur n’était devenu président de la République puis Empereur ( la République en pire) sous le nom de Napoléon III et le sobriquet de Badinguet : « de l’extinction du paupérisme ». C’était à une époque de grands bouleversements économiques qui voyait affluer dans les villes des masses de ruraux qui faute de travail décemment rémunéré, devenaient ce que nous appelons aujourd’hui les travailleurs pauvres
L’idée n’est donc pas nouvelle de vouloir donner à tout un chacun des moyens décents d’existence dans une nation qui a les moyens de les fournir. Un demi-siècle plus tard, le philosophe allemand qui s’est toujours pris pour un économiste théorisait la chose avec cet aphorisme fameux:  » De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins » dont la plupart de ses exégètes n’ont d’ailleurs retenu que la dernière partie. Lire la suite

Publié dans l'économie comme on la voudrait | Tagué , , | Laisser un commentaire

Les pires mythes du XX° siècle deviennent réalités : les Dr Folamour sont là

Tout le monde ou presque a entendu parler, à défaut de l’avoir vu, du film de Stanley Kubrick où un savant nostalgique des régimes dictatoriaux qui avaient ensanglanté le monde 20 ans plus tôt, mettait le monde au bord de l’anéantissement sur fond de guerre nucléaire. Si vous ne vous souvenez pas du sujet, faites comme moi consultez l’encyclopédie en ligne Docteur Folamour — Wikipédia Lire la suite

Publié dans COUPD'GUEULE | Tagué , , | Laisser un commentaire

Ils osent tout c’est même à cela qu’on les reconnait

Tout le monde aura reconnu cette réplique fameuse que le génial dialoguiste Audiard a mise dans la bouche du non moins génial Lino Ventura dans l’inoubliable (d’ailleurs comment l’oublier tellement il a été rediffusé) film « les Tontons flingueurs ». Et cela se vérifie tous les jours. En voici quelques exemples Lire la suite

Publié dans COUPD'GUEULE | Tagué | 1 commentaire

L’Europe flotte…mais ne coule pas

C’est peu de dire que l’Europe est dans la tourmente. Le départ annoncé du Royaume-Uni (avec ou sans l’Ecosse), les frissons qu’ont donné les élections bataves, les frissons que donnent les perspectives des élections présidentielles et législatives françaises, voilà autant de raisons de se dire que l’Union Européenne est proche de la crise de nerf, voire d’un collapsus plus grave et pour le coup fatal.

Certes, l’Union vient de fêter ses 60 ans, ce qui dans le temps des constructions politiques est relativement court mais il semble que nous vivions une époque où brutalement le temps des Nations s’accélère. Lire la suite

Publié dans pour l'Europe | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Présidentielles : à nos chers disparus!

Il n’y aura pas de troisième débat sauf peut-être entre les deux tours mais entre les deux survivants, car, hélas pour eux,  les 9 autres auront disparus. C’est dommage mais c’est ainsi. Il faut dire que gérer un débat à 11 s’est avéré compliqué et ne permettait pas d’aborder les sujets traités sur le fond. Il aurait mieux valu deux débats, un entre les 5 « grands » et un entre les 5 « petits », le 11° qui se croit grand mais qui est encore petit (dans les sondages s’entend) pouvant débattre avec les deux s’il le veut : il a tant à dire le pôvre! Peut-être que les sujets auraient été mieux traités et qu’on aurait su ce que chacun avait à dire plutôt que ce débat escamoté auquel on a assisté le 4 avril, au point qu’on a l’impression que les sujets annoncés n’ont pas été discutés et qu’on est bien en peine de savoir ce que les uns et les autres feraient réellement si demain ils étaient élus. Mais s’il n’y avait que les programmes qui avaient disparus, ce serait moindre mal, puisque, de toute façon, en absence de majorité présidentielle à l’Assemblée Nationale, l’action du gouvernement qui sortira des urnes en juin sera le fruit d’un compromis, à défaut d’un consensus. Le pire, ce sont les disparitions annoncées. Le pire? Peut-être pas. Lire la suite

Publié dans démocratie, je dis ton nom | Tagué | Laisser un commentaire

« L’ami » Wladimir

Depuis l’élection présidentielle américaine, nous savons que le « Nouveau Tsar » Poutine adore s’inviter dans les débats démocratiques des vraies démocraties pour y semer un peu de désordre et en même temps indiquer clairement ses préférences. Lire la suite

Publié dans COUPD'GUEULE, démocratie, je dis ton nom | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Il a été élu pour ça et il osera tout

Les 100 premiers jours du quadriennat de Donald Trump s’annonçaient assez animés. En effet, il a été élu en proposant un programme extrémiste et à partir de prises de position et déclarations publiques outrancières.

Si vous avez cru qu’il s’agissait là de propos de campagne et que tout se calmerait dès que les élections seraient passées, c’est que vous avez fait une erreur d’appréciation, Lire la suite

Publié dans démocratie, je dis ton nom | Tagué , , | Laisser un commentaire