Mieux vaut en rire-rubrique -décidément inépuisable- n° 156 : Qui veut noyer son chien….

« Dépêchons-nousd’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain. » Beaumarchais
« L ‘humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. »Pierre Desproges
« parce que le rire est le propre de l’homme. » Rabelais

Dans un pays dont le gouvernement est miné par des scandales à répétition, on ne peut que souligner ce geste éminemment civique des dirigeants d’un grand groupeindustriel japonais : https://www.novethic.fr/ APRÈSLA DÉNONCIATION AU FISC DE CARLOS GHOSN, NISSAN ÉVOQUE LE « CÔTÉOBSCUR » DU DIRIGEANT DE L’ALLIANCE RENAULT-NISSAN

Sacrifier ainsi leur sauveur, au nom de principes moraux tout à fait honorables, montre que les actionnaires japonais du groupe ont ici un sens de l’intérêt général et du bien commun que beaucoup de capitalistes dans le monde entier devraientimiter.

A propos d’actionnaires, qu’en pensent les actionnaires français de la part française de cette alliance automobile mondiale ? La réponse est venue du principal d’entre eux, l’Etat français qui avec 15% du capital fait un peu autorité. Voilà ce qu’en dit le ministre de l’économie :  « il n’y a rien de particulier à signaler sur la situation fiscale de M. Ghosn en France »https://www.20minutes.fr/economie/2376159-20181120-video-arrestation-carlos-ghosn-bruno-maire-demande-gouvernance-interimaire-renault

Surprenant de la part de celui qui a fait de la lutte contre la fraude fiscale un de seschevaux de bataille politique. Mais peut-être est-ce tout simplement parce que le patron d’un groupe mondial ne perçoit pas ses revenus en France et donc ne les y déclare pas, ce qui serait dans la logique de « l’évitement fiscal »que pratiquent massivement ceux dont les revenus sont rondelets.

Je n’exclustoutefois pas que l’attitude des actionnaires japonais obéissent à d’autres ressorts que la rigueur morale. C’est du moins ce que dit la rumeur. Et en matière de rumeur, Beaumarchais s’y connaissait aussi un peu.

Publicités
Publié dans COUPD'GUEULE, mondialisation quand tu nous tiens | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Mieux vaut en rire-rubrique décidément inépuisable- n°155 : La planète est sauvée !

« Dépêchons-nousd’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain. » Beaumarchais
« L ‘humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. »Pierre Desproges
« parce que le rire est le propre de l’homme. » Rabelais

Toutle monde a, peu ou prou, entendu parler des cryptomonnaies et de la plus célèbre d’entre elles, le bitcoin. Fondée sur une utilisation intensive des capacités d’internet et de stockage de données électroniques, elle consomme évidemment beaucoup d’espace dans les data center. Evidemment, cela consomme beaucoup, beaucoup d’énergie. Et ce qui devait arriva : les chercheurs, qui ont beaucoup à faire pardonner des erreurs de leurs prédécesseurs, se sont emparés du sujet et voici le fruit de leur cogitation : https://www.novethic.fr/ Le bitcoin pourrait, à lui seul, augmenter la températurede 2°C en 16 ans

Mazette !Pire que les prévisions à long terme du groupe TOTAL (voir les épisodes précédents). Quand on a en tête l’engouement des milieux financiers pour cette « monnaie », il y a à peine un an, on peut effectivement craindre le pire.

Heureusement, l’actualité est venue aussitôt nous rassurer : https://www.lesechos.fr/ Le grand krach du bitcoin

Saperlipopette !on a eu chaud. Le danger, du moins CE danger, est écarté

MORALITE :

Tirer des conclusions portant sur la généralisation d’un phénomène qui ne représente que 0,003% est ridicule.
Tirerdes conclusions d’un mouvement spéculatif d’importance moyenne (-15%) sur un produit financier hautement spéculatif est ridicule.
Heureusement,il n’y a que dans les films français que le ridicule peut tuer.

Tout cela serait croquignlesque si, ici, il n’y avait toutefois deux victimes : les petits spéculateurs qui se sont faits ratisser, comme d’habitude ai-je envie de dire, et la rigueur scientifique.

Du coup, tout cela n’est que de la poudre aux yeux, une sorte de poudre de Perlinpimpin pour nous faire oublier les véritables dangers qui menacent notre planète

Publié dans COUPD'GUEULE, développement durable | Tagué , , | Laisser un commentaire

Porter (portez ?) plainte!

En attendant un hypothétique accord sur un un traité internationalcontraignant sur les droits humains, les peuples semblent un peu démunis face auxexactions des grands groupes industriels et financiers. Ceux-ci ont, en effet,tellement bien compartimenté leurs activités dans le cadre d’une répartition dutravail mondialisée, qu’il est quasiment impossible dans l’état actuel du droitinternational, de les attaquer au plus haut niveau lorsque, dans ce Meccano moderne, la main droite française veut ignorer  et faire ignorer ce que fait sa main gauche ailleurs dans le monde.

Il en est de même des relations contentieuses  entre les citoyens et leurs gouvernants.Toutefois, l’arsenal juridique commence à se renforcer de ce point de vue, avecl’inscription dans la loi, voire la Constitution d’impératifs écologiques et le renforcement des certitudes scientifiques communément admises. De ce point devue, les pistes ouvertes par l’article ci-après méritent d’être approfondies :https://www.euractiv.fr/section/plan-te/La justice climatique trouve unenouvelle arme dans le rapport du GIEC  Le rapport du GIEC devrait permettre auxcitoyens de poursuivre en justice les gouvernements qui font preuve de manqued’ambition en termes de lutte contre le réchauffement climatique.

Ne serait-ce que l’actualité européenne, il y aurait du grain à moudre entre la Pologne qui accueille un COP 24 à laquelle elle n’adhère en rienhttps://www.euractiv.fr/section/climat/ La diplomatie climatique polonaise minée par le charbon et une Roumanie qui semble avoir oublié qu’il y a eu une COP 21 et une COP 22https://www.euractiv.fr/ Bucarest prépare une présidence de l’UE à contre-courant sur le climat

D’ailleurs, des citoyens européens n’ont pas attendu ces nouvelles avancées pour lancer des procédures Dans la Drôme, un producteur de lavande part à l’assaut de la politique climatique de l’UE
et parfois même avec succès Les Pays-Bas condamnés en appel à rehausser leur ambition climatique

C’est d’ailleurs ce que confirme des observateurs intéressés, les cabinets d’avocats spécialisés dans le droit de l’environnement  https://www.actu-environnement.com Contentieux climatique : une actualité riche aux Etats-Unis, en Europe et en France

Dans ces batailles juridiques, tous les coups ou presquesont permis et il faut faire flèche de tout bois face à des adversaires sansétat d’âme. Si la fibre écologiste n’est pas très sensible, il ne faut pashésiter à faire vibrer d’autres fibres, comme par exemple celles duportefeuille https://www.euractiv.fr/section/Le réchauffement climatique menaceles retraites du monde entier Imaginez que tous lesbénéficiaires de fond de pension se réveillent, cela en ferait du monde dansles prétoires ! Et là on touche à un équilibre précaire au sein du systèmeéconomique mondial. Les régimes de retraite par capitalisation ont permis de maintenirune relative paix sociale dans les entreprises tout en liant le sort de centainesde millions de retraités au sort du système tout entier. Qu’adviendrat-il si tout cela était remis en question à cause de risques devenus ingérables? Chacun verra son intérêt et cherchera la responsabilité de ceux qui n’ont rien fait alors même qu’ils savaient. C’est pourquoi ce projet d’ un un traité internationalcontraignant sur les droits humains,est si important. C’est pourquoi aussi les organisations représentatives desgrandes entreprises n’en veulent pas https://www.novethic.fr/TRAITÉ INTERNATIONAL SUR LES DROITS HUMAINS : UNE FAUSSE BONNE IDÉE SELON LE PATRONAT/

La prolifération des recours contentieux, elles commencent à connaître (voir mes billets précédents sur Pinocchio) et cela commence à les perturber. Alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire !#onestprêt

Publié dans l'économie comme on la subit, mondialisation quand tu nous tiens | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

TOTAL e ment Pinocchio

Le syndrome de Pinocchio a encore frappé l’un des grands pontes du CAC 40 et pas des moindres puisqu’il s’agit parait-il de la plus grosse capitalisation boursière de la place de Paris. Il a  reconquis cette distinction honorifique de haute lutte face au géant du luxe LVMH grâce à deux mouvements inverses, l’explosion du cours du brut, qui entre parenthèse explique largement la flambée actuelle du prix des carburants, et la relative atonie du marché du luxe, qui s’explique, elle, par l’inquiétude des milliardaires à voir leur fortune  gonfler un peu moins vite qu’avant. Et pour fêter cela, il s’offre une superbe séance de « lessive verte » https://www.novethic.fr/« le changement climatique est une opportunité de faire évoluer les marchés de l’énergie », Patrick Pouyanné, PDG de TOTAL

Mais commençons par un joli copeau de langue de bois journalistique : « Ce scénario porte Total à un réchauffement compris entre 2 et 2,5°C, au-dessus de l’objectif de l’Accord de Paris. »

Qu’est-ce que la journaliste a-t-elle bien pu vouloir dire par là ? Est-ce à dire que Total, à lui seul, est capable d’influencer l’évolution climatique ? Est-ce une façon de dire que les objectifs de l’accord de Paris, ce n’est que bullshit, pour parler le franglais qu’affectionne ce PDG ?

Mais venons-en au fond  du discours de ce grand patron.

La démarche RSE est bien évidemment au cœur du projet de ce groupe, sinon Novethic n’en parlerait pas. La preuve

« Nous allons devoir faire de gigantesques efforts en termes d’efficacité énergétique… » La preuve que l’effort est énorme : « Cette année le conseil d’administration de Total a passé une heure sur la façon dont nous répondons aux questions ESG (environnement, social et de gouvernance) … »

Une heure entière, dans l’agenda de dirigeants mondiaux déjà très surchargé, l’effort est effectivement à souligner. Et combien de temps, sur la stratégie d’optimisation fiscale du groupe ?

Le pétrole est quand même le cœur de métier du groupe Total. Même si comme dit l’autre : “le pétrole est un des angles morts de notre politique énergétique” mais ce n’est pas le cas pour TOTAL qui présente comme un événement son arrivée dans les énergies renouvelables et le pétrole reste quand même la base de son fond de commerce dont Monsieur Pouyané  semble vouloir donner une vision vertueuse : « Quant au pétrole, sa part va stagner, voire décliner. Et nous n’irons pas par exemple aller en chercher en Arctique. ….» Bonne nouvelle s’il n’avait pas rajouté aussitôt «……où il coûte trop cher.» 

De l’art et de la manière de faire nécessité, vertu.

Les droits humains sont inviolables

Le respect des droits humains font partie de l’équation RSE de tout bon chef d’entreprise qui se respecte, et qui respecte les parties prenantes de son organisation.  C’est fort de cette certitude  que le patron de Total peut affirmer : « Nous n’opérons pas dans un pays s’il ne respecte pas les valeurs de notre groupe »

Dommage que cela vienne dans l’interview juste après qu’il ait rappeler : «je ne suis pas une entité politique et je ne suis pas prêt à abandonner mon business saoudien » 

Mais alors de quelles « valeurs de notre groupe » parle-t-il donc ? Boursières ?

Bon comme vous pouvez le voir, il faut toujours lire avec attention ce que reprend la presse et ne pas se limiter au titre et sous-titres d’un article.

Mais le plus drôle est que, alors que Novethic publiait cet entretien, on trouvait  aussi cette information : https://lenergeek.com TOTAL relance l’exploration pétrolière au large de la Guyane

Heureusement qu’il avait pris la précaution de préciser que sa vision stratégique allait jusqu’à 2040, ce qui lui laisse 20 ans de marge. Heureusement aussi  qu’il a précisé qu’il n’irait prospecter que là où ce n’est pas cher.

Alors pourquoi ce besoin de « mentir vrai » à tout bout de champ ?

L’aveu vient comme un cri du cœur, répété deux fois : «je ne suis pas pour le boycott…. Je crois beaucoup au dialogue et à la fidélité auprès de nos partenaires, bien plus qu’au boycott. »

En effet, pour une entreprise, rien de pire que le boycott, si ce n’est le harcèlement contentieux.

A cet égard, je me suis prêté au même exercice qu’avec Veolia en tapant sur mon moteur de recherche par défaut « Plainte contre Total » et voici le résultat des deux premières pages.

La plainte contre Total aux oubliettes – La Libre www.lalibre.be/actu/…/la-plainte-contre-total-aux-oubliettes-51b89912e4b0de6db9b1c4… 6 mars 2008 – La chambre des mises en accusation de Bruxelles a dit, mercredi, que la justice belge ne devait pas rouvrir l’instruction de la plainte déposée, …
Plainte contre Total pour entrave à l’enquête – Le Parisien http://www.leparisien.fr/…/plainte-contre-total-pour-entrave-a-l-enquete-16-09-2005-2006299.. 16 sept. 2005 – PERE d’un technicien tué lors de l’explosion de l’usine AZF, le 21 septembre 2001 à Toulouse, Gérard Ratier avait déposé plainte contre le …
La plainte contre Total enterrée – 7SUR7.be https://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/…/La-plainte-contre-Total-enterree.dhtml
29 oct. 2008 – La cour de cassation a confirmé mercredi en fin d’après-midi l’arrêt de la chambre des mises en …, lisez plus sur Canal Belgique.
La CGPME appelle à déposer plainte contre Total – Le journal de … https://lejournaldemayotte.yt › Société
30 janv. 2014 – Alors que le directeur la compagnie Total Mayotte est le seul à être réquisitionné par la préfecture pour assurer le service minimum d’urgence, …
Catastrophe ferroviaire au Cameroun : une plainte a été déposée … https://www.jeuneafrique.com/…/catastrophe-ferroviaire-cameroun-plainte-a-ete-depo…
21 déc. 2016 – Les avocats d’un des collectifs de victimes ont déposé plainte, avec constitution de partie civile, contre Total, actionnaire de Camrail à hauteur …
Pollution en Loire : Plusieurs plaintes contre Total | Mer et Marine https://www.meretmarine.com/fr/…/pollution-en-loire-plusieurs-plaintes-contre-total
27 mars 2008 – Le port autonome de Nantes Saint-Nazaire, plusieurs communes et des associations environnementales ont annoncé leur intention de porter …
Deux régions russes portent plainte contre Total, qui évoque une … www.liberation.fr/…/deux-regions-russes-portent-plainte-contre-total-qui-evoque-une-…
10 avr. 2008 – Une information judiciaire a été ouverte contre X pour abus de confiance au parquet de Nanterre à la suite d’une plainte de deux régions …
(Re) voir : Total porte plainte contre… – Le journal Afrique sur … https://es-la.facebook.com/JTAfrique/…/re…total…plainte-contre…/1125433824185198/
2 juil. 2016 (Re) voir : Total porte plainte contre la Sonatrach. … Le journal Afrique surTV5MONDE. PuPbliPciPdadP. · 2 …
Un pharmacien dépose plainte contre Total – 08/11 – YouTube https://www.youtube.com/watch?v=l0Vma6TCHA08 nov. 2013 – Ajouté par BFMTV Toute l’actualité sur http://www.bfmtv.com/ Dans les Bouches-du-Rhône, un pharmacien porte plainte contre …
Belgique relance le dossier contre Total – plainte pour complicité de … https://www.business-humanrights.org/…/belgique-relance-le-dossier-contre-total-plai… 27 avr. 2007 – La plainte contre TOTAL pour complicité de crimes contre l’humanité [a été] déposée en avril 2002…On reproche à TOTAL…d’avoir apporté un …
Résumé du procès Total en Belgique (Myanmar) | Business & Human … https://www.business-humanrights.org/…/résumé-du-procès-total-en-belgique-myanm… En avril 2002, quatre réfugiés du Myanmar ont déposé une plainte contre TotalFinaElf (actuel Total), Thierry Desmarest (PDG de Total) et Hervé Madeo (ancien …
Pollution de la Loire: LPO déboutée de sa plainte contre Total https://actu.orange.fr/…/pollution-de-la-loire-lpo-deboutee-de-sa-plainte-contre-total-VI…
28 déc. 2017 La Ligue de protection des oiseaux (LPO), qui poursuivait Total pour préjudice écologique après une fuite de …
Climat : vers un procès d’ONG et de maires français contre Total … https://www.liberation.fr/…/climat-vers-un-proces-d-ong-et-de-maires-francais-contre-…
23 oct. 2018 – Climat : vers un procès d’ONG et de maires français contre Total ? …. de multiplication de plaintes climatiques déposées contre des Etats …
L’éthique de l’entreprise https://books.google.co.ma/books?isbn=2762128099
Michel Dion – 2007 – ‎Business ethics Total dit condamner la corruption sous toutes ses formes et ne pas intervenir … de l’homme) a portéplainte contre Total (et Total Myanmar) pour enlèvement et …
Total (entreprise) — Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Total_(entreprise)
Total SA (le plus souvent nommée Total) est une entreprise pétrolière et gazière française …… Le 29 juin 2005 , la Cour de cassation belge juge la plainte contre Total irrecevable, mettant ainsi fin aux poursuites en Belgique. Le droit belge a été …
Navigation par pages

Le résultat est moins probant que dans le cas de Veolia mais celareste impressionnant. On comprend mieux que les entreprises soient favorables àdes accords commerciaux bilatéraux comme le TTIP, qui prévoit notamment que les litiges entreentreprises et Etat ou particuliers puissent être tranchés par des tribunaux d’arbitrageprivés.

Publié dans COUPD'GUEULE, l'économie comme on la subit, mondialisation quand tu nous tiens | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Hors le nucléaire, point de salut !

Il y a maintenant un quinzaine de jours, j’avais essayé de décortiquer la pensée technicienne d’un ingénieur ++  « les slogans simplistes nuisent à la compréhension des dossiers scientifiques »

Et je disais attendre avec une certaine impatience la seconde partie de sa livraison intellectuelle. Je n’ai finalement pas trop attendu et je ne suis pas déçu https://lenergeek.com/ Jean-Marc Jancovici (2/2) : “le pétrole est un des angles morts de notre politique énergétique”

En effet, si j’avais encore le moindre doute sur son parti-pris pro-nucléaire, celui-ci a été levé dans ce long plaidoyer pour l’énergie atomique comme on disait dans le temps.

AVERTISSEMENT AU LECTEUR : Surtout qu’on ne se méprenne pas sur le sens de ma démarche. Il ne s’agit pas ici de nourrir une quelconque querelle stérile avec quelqu’un que je ne connais pas. Mais dans la mesure où il me semble tellement évident que ses écrits sont très représentatifs de la façon de penser de cette nucléocratie qui a dicté les choix énergétiques de la France depuis 50 ans, décortiquer sa façon de présenter les choix stratégiques en la matière m’apparaît dès lors comme un exercice salutaire, ne serait-ce que pour se préserver les neurones.
 Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre de cet article, il n’y est pas question de pétrole, à peine d’hydrocarbures, et encore n’est-ce qu’en guise de conclusion : « Et encore, ici nous n’avons parlé essentiellement que d’électricité, mais cette dernière ne constitue que le quart à la moitié de notre consommation énergétique (selon la façon de compter, primaire ou final), et notre société dépend tout autant du pétrole, qui est un des angles morts majeurs de la politique énergétique européenne et française. Ca sera pour une autre fois ! »

Le pétrole, angle mort de la politique énergétique de la France ? Peut-être mais pas de sa politique fiscale. A-t-il entendu parler des « gilets jaunes » ? A n’en pas douter et c’est dès lors très malin d’attirer le lecteur en évoquant un sujet brûlant, quitte à ne pas en parler ensuite.

Bon, il utilise les deux pages de son article à ne parler que d’électricité,  ne consacrant qu’une demi-page à l’efficacité énergétique et le reste à justifier le maintien voire le développement de l’électricité d’origine nucléaire en dénigrant sans nuance toutes les énergies renouvelables.

Et les arguments utilisés sont le plus souvent d’une grande mauvaise foi, ou d’une grande approximation indigne de la démarche scientifique dont il se réclame.

La seule énergie non polluante est celle qu’on ne consomme pas

 Notre énergéticien dit sur ce sujet des choses d’un grand bon sens comme la nécessité de renforcer les filières de formation dans le bâtiment pour disposer d’une capacité suffisante à faire face aux besoins en rénovation énergétique qu’exige l’objectif de réduction global de la consommation d’électricité. Mais pourquoi rester muet sur les autres gisements possibles de réduction de la consommation que sont l’amélioration de l’efficacité de notre appareil de production, la modification de nos modes de vie, une gestion différente de la ville. Et puis surtout, pourquoi nous assener que le nec plus ultra en la matière serait d’équiper tous les ménages en pompes à chaleur « il faut que des mesures soient prises pour que tout remplacement d’une chaudière au fioul ou au gaz soit effectué par une pompe à chaleur (PAC) ou du bois » sans nous expliquer, même sommairement, pourquoi cette solution est la meilleure, ni si elle est applicable partout avec le même bonheur, ni même que son usage suppose qu’on dispose déjà d’une source énergétique lui permettant de fonctionner. Cela n’aurait nui en rien à sa démonstration, bien au contraire, si en plus il avait indiqué que, combiné avec une source d’origine renouvelable,cela améliorait l’efficacité des deux. En tout cas, cela aurait rendu supportable l’idée que « les ménages qui ne s’équiperaient pas d’une pompe à chaleur verraient leur impôt foncier augmenter… »

  Sinon gare aux gilets rouges qui bloqueraient les entrées de tous les lotissements de France !

Le problème des énergies renouvelables, c’est le stockage

Voici une grande vérité et qui préoccupent tous ceux qui promeuvent ces énergies. Mais les arguments pour les disqualifier sont à la limite de l’honnêteté intellectuelle. Comparez la production mondiale d’électricité, 23.000Twh, avec la capacité de stockage à partir des ressources « prouvées » de lithium, 250 Twh, fait évidemment frémir : « 1% à peine ! Que voulez-vous faire avec ça ? » suggère-t-il implicitement. Mais cela n’a aucun sens. En effet :

Que sait-on réellement des réserves disponibles de lithium ? Imaginez que nos anciens aient fait des projections à 50 ans à partir des réserves prouvées de pétrole en 1880, jamais personne ne se serait intéressé au développement du moteur à explosion. Mais ceci n’est qu’une objection mineure.

En effet, si on parle de production mondiale, il faut se mettre dans les conditions mondiales de production d’électricité. Certes, je veux bien admettre que parier sur le photovoltaïque, comme source stable et permanente en Grande-Bretagne, en Irlande ou au cercle polaire, est un pari osé, mais en faire autant pour l’Afrique subsaharienne ou équatoriale est loin d’être une vision utopique compte tenu du niveau d’ensoleillement, ce qui déjà permet de dégonfler sensiblement les besoins en stockage, sans pour autant les réduire toutefois.

Ainsi, il faudra quand même coupler la production d’électricité d’origine renouvelable avec une capacité de stockage car, la nature est ainsi faite qu’elle n’accepte pas d’être en permanence disponible, en égale quantité. C’est d’ailleurs pour l’avoir oublié que la civilisation technicienne qui nous a été dessinée par les ingénieurs aboutit à cette impasse écologique d’où nous avons vitalement besoin de sortir.

Et devinez quoi, ce sont encore des ingénieurs, ceux de la vieille école et d’autres mieux avertis de la finitude de nos ressources qui vont nous apporter les solutions. Je n’en citerai que deux :

A.Les Station de Transfert d’Énergie par Pompage dont le principe est connu depuis longtemps et d’ailleurs déjà mis en œuvre un peu partout dans le monde et même en France par EDF mais en se limitant principalement à l’hydro-électricité. Les couplages avec des parcs éoliens semblent offrir d’autres perspectives. Et cerise sur le gâteau : les principaux fabricants de turbines sont français ou européens, ce qui a son importance comme nous le verrons plus loin.

B.La filière Power-to-Gas dont le principe est simple : transformer l’électricité excédentaire en gaz (hydrogène ou méthane essentiellement) qui pourront être reconverti en énergie électrique lorsque le besoin se fera sentir : https://energiesdelamer.eu Le stockage Power-to-Gas and Gas Storages doit être développé parallèlement aux ENr et de plus en plus de chercheurs semblent s’y intéresser https://energiesdelamer.eu Stockage d’énergie en mer, une thèse et des développements

S’il y a des secteurs où l’investissement en recherche doit être développé, c’est bien celui-là et cela va bien au-delà du petit milliard de dollar dont se vante la Banque Mondiale http://banque-mondiale-un-milliard-de-dollars-pour-le-stockage-de-lelectricite-des-energies-renouvelables/

Comme le dit Mr Jancovici, il faut faire ses choix en matière d’investissements.

« Nous aurions pu utiliser le même argent pour faire des choses bien plus pertinentes sur le plan du climat. »

Tiens, justement à ce propos parlons investissements et choix judicieux :

La Cour des Comptes chiffre le montant total des aides aux énergies renouvelables à 145 milliards. C’est parait-il, «déjà plus que la valeur historique de construction du parc nucléaire » . Admirez la rigueur du raisonnement. Comparez un investissement des années 2010/2020 à un investissement datant des années 1970/80 n’est déjà pas la preuve d’une grande honnêteté intellectuelle, mais puisqu’il faut faire référence à la Cour des Comptes, il conviendrait aussi de faire entrer en ligne de compte d’autres éléments comme le coût de traitement des déchets nucléaires, inconnu à ce jour puisqu’on ne sait pas les traiter, à peine sait-on les stocker, et le coût de démantèlement de ces centrales, car il faudra bien un jour ou l’autre les arrêter car elles ne sont pas éternelles. Ici je n’annonce pas de chiffres, j’aurai peur d’être encore en-dessous de la vérité mais la Cour des Comptes et une Mission Parlementaire s’y sont risqué prudemment et leurs évaluations, de leur propre aveu, sont optimistes. 63 Milliards est donc un minimum.

Les énergies renouvelables détruisent des emplois.

Voilà bien l’argument le plus spécieux que je connaisse.

« pour un megawattheure solaire ou éolien, vous avez besoin d’importer entre 20 et 30 euros de composants (par exemple des panneaux photovoltaïques chinois, ou des nacelles éoliennes chinoises, allemandes ou danoises). ),…. soit – à raison de 30 000 euros de PIB par emploi – la destruction de 20.000 emplois dans le pays »

On peut donc être bardé de diplômes scientifiques est raisonner de façon irrationnelle. Ce raisonnement tiendrait évidemment si, par manque de patriotisme économique, les installateurs d’éoliennes ou de panneaux photovoltaïque choisissaient systématiquement des productions étrangères au détriment du « made in France ». Or celui-ci n’existant pas, il ne peut y avoir de destruction d’emplois qui n’ont pas été créés. A contrario, on pourrait éventuellement suggérer qu’un petit coup de pouce au développement d’équipements de nouvelle génération créerait de l’emploi. Les compétences existent ainsi que les capitaux, manque juste une volonté politique, mais tant que ceux qui décident politiquement de ces choix politiques sont sous l’influence de ceux qui en disent du mal….

Notons également que l’argument du « made in France » peut se retourner contre son auteur. Ainsi, qu’aurait-il fallu faire quand toutes les composantes des turbines faisant fonctionner les centrales nucléaires venaient d’Outre-Atlantique ? Est-ce bien raisonnable aussi de proposer d’équiper tous les logements de pompes à chaleur quand les principaux fabricants s’appellent Daikin, Hitachi, Mitsubishi, Toshiba, Auer ?

Et le reste est à l’avenant. Mais peut-être ai-je une vision biaisée des choses. C’est pourquoi, je vous ai mis le lien avec le texte de référence afin que vous vous fassiez votre propre idée de la valeur des arguments en faveur du nucléaire.

Publié dans COUPD'GUEULE, développement durable | Tagué , | Laisser un commentaire

Pinocchio ou le péril de dire la vérité

Depuis 2008, un collectif d’ONG attribue tous ans ses prix Pinocchio, à des entreprises dont la communication en matière de développement durable va à l’encontre de ses actions concrètes, dans le monde entier, contre les droits humains et/ou contre l’environnement . En général, cela permet d’épingler des situations particulièrement scandaleuses et démontre, une fois de plus, que le mensonge n’est pas forcément l’émission d’une grosse contre-vérité mais plus souvent, chez ces gens habitués à manipuler les codes de la communication médiatique, une vérité non-dite (le fameux péché par omission des catholiques) ou une présentation tendancieuse d’un fait par ailleurs exact.

Je vous renvoie à la lecture des palmarès de ces 10 dernières années pour identifier les « heureux lauréats », qui, en général, apprécient à sa juste valeur l’hommage qui est ainsi fait à l’agilité de leurs directeurs de la communication/directeur du développement durable.

C’est pourquoi il faut saluer ce grand moment de vérité que représente cet entretien du PDG d’un récent lauréat de ces Prix Pinocchio https://www.novethic.fr/« l’entreprise n’est prospère que si elle est utile », selon Antoine Frérot, PDG de Veolia

Je vous rassure tout de suite, quand je parle de vérité, je ne fais pas référence au titre de l’article, qui lui, est un bel exemple de ce mentir vrai que ces gens-là maîtrisent à la perfection, mais plutôt de ces quelques aveux qui lui échappent au fil de l’entretien

« Pour progresser, il n’y a qu’une seule manière : le principe du pollueur-payeur et l’aide au dépollueur. »

Ben, tu parles ! Quand tu sais que l’essentiel de l’activité de la filiale « environnement », c’est justement d’être dépollueur, il prêche un peu pour sa paroisse, non? Et demander une taxe de 40 euros par tonne, c’est en quelque sorte, définir le montant du chiffre d’affaires captif qu’il espère bien prélever, en invocation des grands principes. L’écologie à coups de taxes qu’on stigmatise sous le vocable « d’écologie punitive » n’est donc pas une punition pour tout le monde.

« L’avenir du capitalisme est en danger si l’on n’arrive pas à concilier la liberté d’entreprise et ces nouveaux enjeux collectifs »

Nous y voilà ! Le système est en danger et il convient donc par tous les moyens de conjurer ce danger quitte à faire sienne cette maxime du Prince de Lampédusa « Pour que rien ne change, il faut que tout change » ou plus exactement  « pour que tout se maintienne, il faut que tout change. ». L’enjeu essentiel est donc bien là : ce n’est pas l’avenir de la planète qui est le motif d’une tel engagement mais bien l’avenir d’un modèle de développement. Mais allons plus loin avec ce précieux témoin.

« Nous sommes à un moment d’inflexion pour le capitalisme. »

C’est ainsi qu’il conclut l’entretien et tous les mots ont un sens. « Inflexion » : il faut savoir fléchir comme le roseau pour ne pas rompre comme le chêne qui s’abat.

Et tout ceci pour justifier ce fameux article, central dans le projet de loi PACTE, qui vise à modifier et élargir l’objet social des entreprises : «….  être incités à définir la raison d’être des entreprises et à créer un conseil des parties prenantes, qui va participer à éclairer la stratégie de l’entreprise avec les enjeux de la société. »

A priori, je n’ai rien contre et j’ai même écrit beaucoup sur ce thème de la prise en compte de toutes les parties prenantes. Mais je prenais la précaution quand même d’ajouter que cela ne pouvait se faire que si les intérêts de chaque partie étaient pris en compte avec une égale intensité et que leur pouvoir d’intervention étaient identique et non « participer à éclairer ». Ceux qui ont siégé ou siègent encore au sein de Comités d’Entreprise savent ce que participation des salariés veut dire dans la réalité. Je ne parle même pas des autres parties prenantes dans ce contexte.

Mais l’aveu essentiel est là : « L’accroissement des contentieux,……, peut, lui, être prévenu en inscrivant dans la loi que ce n’est pas au juge d’arbitrer entre les intérêts des différentes parties prenantes et la répartition des richesses mais au conseil d’administration. »

Et voilà la raison d’être de cet engouement soudain des grands patrons pour cette théorie des parties prenantes : « Prenons en quelques uns qui de parties prenantes, deviendront « parties prises en otage » et proclamons que, puisque nous gérons en interne, grâce à une gouvernance éclairée, les contradictions de la société et les conflits qu’elles génèrent, il devient inutile d’en appeler à la justice. » Et c’est justement là où ils veulent en venir maintenant parce que le danger mortel est peut-être celui-là : la prolifération des recours contentieux. A titre d’illustration et sans porter préjudice des suites qui ont pu ou qui pourraient être données à ces procédures, j’ai tapé sur un moteur de recherche « plainte contre Véolia » et voici les deux premières pages que j’ai obtenues :  

Plaintescontre Veolia pour corruption et abus de biens sociaux

https://www.latribune.fr › Économie › France

21 déc. 2016 – Deux plaintes visant les dirigeants de Veolia ont été déposées lundi après le…

Soupçons de corruption chez Veolia: plusieurs plaintes … – ACME

https://www.acme-eau.org/Soupcons-de-corruption-chez-Veolia-plusieurs-plaintes-de…

Comme annoncé fin novembre, Veolia a de son côté déposé plainte contre X début décembre devant le parquet national financier pour des faits susceptibles de …

Plainte d’une association contre les factures d’eau estimées illégales …

https://www.acme-eau.org/Plainte-d-une-association-contre-les-factures-d-eau-estimee…

Dans une plainte déposée le 31 janvier contre le syndicat intercommunal …. Du côté du bas Vallespir,Véolia porte plainte contre les usagers de l’eau et les …

Vaucluse | Eau : ils portent plainte contre Veolia pour surfacturations

https://www.ledauphine.com/…/eau-ils-portent-plainte-contre-veolia-pour-surfacturati…

28 nov. 2014 – Vingt-quatre usagers portent plainte contre la société Veolia devant le tribunal de proximité d’Avignon. Ils dénoncent des surfacturations d’eau …

Soupçons de corruption chez Veolia: plusieurs plaintes déposées – Le …

www.leparisien.fr/…/soupcons-de-corruption-chez-veolia-plusieurs-plaintes-deposees-…

20 déc. 2016 – Deux plaintes visant les dirigeants de Veolia, notamment pour abus de … plaintes pour abus de biens sociaux et corruption déposées contre …

Modèles de lettres pour Plainte contre veolia

https://www.modele-lettre.com/cherche-lettre/plainte-contre-veolia.html

Modèles de lettres pour plainte contre veolia avec conseils intégrés à télécharger sur Modèles de lettres.

Soupçons de corruption chez Veolia: plusieurs plaintes … – Medias24

https://www.medias24.com/…/afp-76950-Soupcons-de-corruption-chez-Veolia-plusieurs…

20 déc. 2016 – Comme annoncé fin novembre, Veolia a de son côté déposé plainte contre X début décembre devant le parquet national financier pour des …

Val-de-Marne : plainte contre Veolia pour favoritisme dans un marché …

https://france3-regions.francetvinfo.fr/…/val-marne-plainte-contre-veolia-favoritisme-…

1 mars 2018 – Il s’agit d’un contrat de 397 millions d’euros pour gérer une usine de traitement des eaux usées à Valenton (Val-de-Marne). C’est le parquet …

grand coup de gueule contre « véolia » – aufeminin.com

https://societe.aufeminin.com/forum/grand-coup-de-gueule-contre-veolia-fd3158215

11 juil. 2014 – grand coup de gueule contre « véolia » …. historique de préjudice …je sais ce qu’on dit sur les plaintes contre les sociétés « c’est un combat perdu …

Conflit d’intérêts chez Veolia: le groupe porte plainte contre X

https://bfmbusiness.bfmtv.com/…/conflit-d-interets-chez-veolia-le-groupe-porte-plainte-…

28 nov. 2016 – Le groupe vient de porter plainte contre X. Le patron de sa filiale française Veolia Eau quittera le groupe à la fin de l’année. Deux autres …

Navigation par pages

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant

VIngtquatre usagers portent plainte contre Veolia pour surfacturation …

10 juil. 2017 – Ajouté par Le Dauphiné Libéré

Regardez VIngt quatre usagers portent plainte contre Veolia pour surfacturation de Le Dauphiné Libéré ici sur …

Veolia: plainte pour favoritisme après un important marché de …

https://www.lexpress.fr › Société

1 mars 2018 – Cette plainte contre X, pour favoritisme et recel de favoritisme, émane de … Il a dénoncé une offre de Veolia 10% plus chère que celle du …

Quimper communauté : plainte contre l’attribution d’une DSP à Veolia

www.eauxglacees.com/Quimper-communaute-plainte-contre

9 sept. 2018 – L’affaire secoue la communauté d’agglomération Quimper Bretagne Occidentale, dont les locaux se situent à l’hôtel de Ville de Quimper.

Premier succès: Veolia abandonne sa plainte contre Jean-Claude Oliva

https://eau-iledefrance.fr/premier-succes-veolia-abandonne-sa-plainte-contre-jean-clau…

6 mars 2018 – Mardi 6 mars, deux heures avant l’audience, Veolia s’est désisté de sa plainte en diffamation contre Jean-Claude Oliva, directeur de la …

Plainte contre Véolia sur les prélévement de TVA

www.asso-afae.fr/plainte-contre-veolia-avril-2014.html

1 avr. 2014 – Jacques Margalef le président de l’AFAE dépose plainte contre Véolia: La TVA encaissée dans les factures d’eau pour le compte de l’agence …

Face à Veolia, France Libertés ne se taira pas – YouTube

14 mars 2017 – Ajouté par FREQUENCE TERRE

… de financement participatif, pour se défendre contre Veolia. … l’eau a portéplainte pour diffamation contre …

Plainte contre VEOLIA ENVIRONNEMENT rejetée en Chine – Capital.fr

https://www.capital.fr › Entreprises et marchés

15 avr. 2014 – (AOF) – Co-entreprise de distribution d’eau contrôlée par la municipalité de Lanzhou (3,6 millions d’habitants) et dans laquelle Veolia China …

Accusé de couper l’eau, Veolia attaque des associations en diffamation https://reporterre.net/Accuse-de-couper-l-eau-Veolia-attaque-des-associations-en-diffa…

22 mars 2017 – Le groupe Veolia environnement a porté plainte pour diffamation contre les associations France libertés et Coordination eau Île-de-France, …

Eva Joly porte plainte contre Veolia pour corruption – Yahoo Actualités

https://fr.news.yahoo.com/eva-joly-porte-plainte-contre-veolia-corruption-174400275…

21 déc. 2016 – En cause, la stratégie de Veolia visant à sous-traiter la gestion de ses factures d’eau, y compris les poursuites contre les mauvais payeurs qui …

Une réclamation auprès de votre service d’eau – Veolia Eau

https://www.service.eau.veolia.fr/home/une-reclamation-aupres-de-votre.html

Découvrez votre espace client Veolia Eau, pour profiter de nos services en ligne, ainsi que des informations sur l’eau dans votre ville.

Edifiant, non ?

Mais, honni soit qui mal y pense ! Je n’ai aucune animosité contre cette entreprise ou son PDG. Il se trouve simplement que l’actualité me les a livrés en illustration. La suite de mon blog montrera que le même exercice avec une autre entreprise et un autre dirigeant donnerait, peu ou prou le même résultat.

Publié dans l'économie comme on la subit, RSE | Tagué , , | Laisser un commentaire

Et on appelle cela des alliés !

Les cérémonies commémorant la fin de la première guerre mondiale sont venues fort à propos pour nous rappeler que cela fait maintenant un peu plus d’un siècle qu’on parle des « alliés » .

Il est évident que ces « alliés » ne peuvent être que les vainqueurs des deux conflits mondiaux, la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, sauf que les rapports ont un peu changé entre le début de la première guerre mondiale et la fin des reconstructions suite à la deuxième guerre. Les deux premiers ne sont plus des empires ni même d’ailleurs des puissances à l’échelle de la planète, alors que le second est l’Empire avec un grand E d’une partie du monde et crut même être l’EMPIRE MONDIAL quand la seule puissante qui lui contestait ce leadership s’est effondré brutalement et sans violence il y a moins de vingt ans.

Comment a-t-il été possible que les Etats-Unis, pays isolationniste s’il en est, deviennent ainsi, à deux reprises, partie prenante active voire même pilier de deux alliances militaires en belligérance ? Il y eut à chaque fois un mélange d’arguments moraux, de sentiment national et de solides intérêts commerciaux pour convaincre le peuple américain d’accepter d’y aller. En 1917, la certitude d’être la seule démocratie capable de contrer les régimes absolutistes d’Europe Centrale (comme si l’absolutisme tsariste n’existait pas) pesa un peu mais beaucoup moins toutefois que la menace de perdre une partie des territoires conquis au Mexique comme le révélait le Télégramme Zimmermann https://fr.wikipedia.Le Télégramme_Zimmermann , et sûrement moins que les pertes subies par la marine marchande américaine à cause de la terrible guerre sous-marine menée par la Kriegsmarine.

En 1942, on retrouve à peu près les mêmes ingrédients, dans les mêmes proportions, un peu d’idéalisme démocratique, beaucoup de colère patriotique, après l’humiliation de Pearl Harbour et énormément d’intérêts commerciaux, liés au « cash and carry act ».

On ne saurait évidemment pas oublier que les Etats-Unis sont de longue date une grande démocratie, ni que Woodrow Wilson et Franklin Roosevelt, de grandes figures positives de l’Histoire mondiale du XX° siècle. On ne saurait évidemment pas non plus oublier que 53.000 Américains moururent sur les champs de bataille français de la I° guerre mondiale, ni qu’un demi-million moururent sur tous les champs de bataille du Pacifique, d’Afrique du Nord et d’Europe entre 1943 et 1945.

On ne pourra pas non plus oublier que depuis 1945, profitant de sa nouvelle stature d’Empire, a imposé les règles de son empire. C’estce que rappelle à juste propos cet articlehttps://www.euractiv.fr/Lessept armes imparables qui permettent aux États-Unis de dominer lemonde

Notez bien bien tous ces sigles barbares : CAATSA , OFAC, FCPA,CFIUS, ITAR, Cloud Act car si vous avez aimé détester TAFTA, TTIP et autres projets d’accords commerciaux bilatéraux, vous allez adorer les haïr parce que ceux-là vous ne pourrez pas en empêcher la promulgation à coup de pétitions vengeresses puisqu’ils font d’ores et déjà partie de l’arsenal dont disposent les Etats-Unis pour assurer leur emprise sur les économies de leurs alliés et c’est manifestement efficace https://www.lesechos.fr/ Sanctions contre l’Iran : le cauchemar des entreprises françaises

Et dire qu’on appelle ceux-là des Alliés. Avec des amis pareils, on n’a vraiment pas besoin d’ennemi et cela ne tient pas à la personnalité de l’occupant actuel de la Maison-Blanche, sesprédécesseurs ne valaient pas mieux de ce point de vue-là. On ne peut pas être alliés quand l’un tient la carotte ET le bâtonet que les autres ne font qu’obtempérer.

Publié dans mondialisation quand tu nous tiens | Tagué , , | Laisser un commentaire