Le journal des bonnes nouvelles n°6

Il y a des jours comme ça où on a envie qu’une hirondelle fasse le printemps

Il s’agit là peut-être d’un cas exceptionnel, ou deux cas, si on rajoute la Chinoise centenaire, mais on a envie d’y croire ; https://www.ouest-france.fr/Coronavirus. Une Italienne de 95 ans guérit du Covid-19

Il n’y a peut-être pas de fatalité à l’âge. Le patrimoine génétique? Une bonne hygiène de vie? La chance?

Voici une confirmation pour la Région Parisienne de la bonne nouvelle d’il y a deux jours

https://www.ouest-france.fr/Coronavirus. Confinement : forte amélioration de la qualité de l’air en région parisienneMais si vous lisez l’article, vous comprendrez que tout n’est pas aussi rose que pourrez le laisser entendre le titre mais au moins on vient de vérifier quelles étaient les sources de pollution principales ce qui contribue à rabattre le caquet des climato-sceptiques et ça c’est une bonne nouvelle !

Plus surprenante par contre est cette nouvelle : https://www.ouest-france.fr/Marseille. Le confinement profite à la biodiversité marine dans le parc national des Calanques

Comment ont-ils pu mesurer sur un aussi court laps de temps une amélioration aussi spectaculaire ? Quand on sait le temps que prennent en général les comptages scientifiques, on en viendrait presque à douter mais comme je vous le dit, aujourd’hui, j’ai envie de croire que une seule hirondelle peut faire le printemps ! Même s’il s’agit d’une histoire marseillaise, il est intéressant de voir que dès que l’homme disparaît de certaines zones, la nature revivrait. Vivement qu’on ait les mêmes observations dans les autres parcs marins en Iroise ou sur le littoral catalan !

Ceci n’est pas une nouvelle à proprement parler mais un pronostic et prenons le comme tel https://www.euractiv.fr/L’Allemagne pourrait émettre 100 millions de tonnes de CO2 en moins

Si cette prévision est vérifiée, c’est une excellente nouvelle, à court terme, mais tout va dépendre de ce qu’on en fera à plus long terme. En effet en novembre, à Glasgow, la COP 26 va ramasser les copies et voir quels sont les bons élèves en matière de transition énergétique. Et il est clair que si les Etats s’appuient sur ces résultats, par définition exceptionnels, pour dire qu’ils ont fait leur part de travail, il est à craindre que sur les dix prochaines années, la trajectoire globale soit moins favaorable que prévue, Hélas ! Considérons ces gains exceptionnels pour ce qu’ils sont, une exception et engrangeons ces économies sans en tirer plus de gloire. Il n’y a vraiment pas de quoi !

Publié dans développement durable | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le journal des bonnes nouvelles n°5

Aujourd’hui, le journal des bonnes nouvelles sera en demi-teinte car ces nouvelles ne sont pas toujours aussi bonnes qu’elles paraissent l’être. Mais là encore ne boudons pas notre plaisir si cela contribue, même momentanément à réduire la pression qui pèse sur nos auvres ressources naturelles.

Commençons par nos vieux « amis », les GAFA. Après Netflix et Youtube, deux autres grands encombreurs des réseaux réduisent la voilure ;https://www.lefigaro.fr/Facebook et Amazon réduisent leur débit pour soulager l’Internet

En ce qui concerne le second cité, j’ai déjà dit dans un précédent message tout le mal que je pensais de la rente de situation que lui offrait la fermeture de quasiment tous les commerces non alimentaires. Si cette plate-forme avait décidé de limiter ses ventes aux seules denrées alimentaires, elle n’aurait peut-être pas été obligée de réduire son débit.

Mais ne vous faites aucune illusion, ces quatre-là n’ont pas fait cela par solidarité avec les confinés du monde entier mais simplement parce qu’elles veulent préserver leur business qui ne tient qu’à un câble. A ce propos, si vous aviez le moindre doute, cet article devrait vous éclairer : https://www.lefigaro.fr/Le câble transatlantique de Google débarque en Vendée

Il n’y a pas que la 5G pour s’introduire de plus en plus dans nos mondes intérieurs.

C’était un autre sujet qui nous préoccupait beaucoup « avant » , la gestion de nos déchets, la montagne de déchets qui allait nous ensevelir. Bonne nouvelle, en région parisienne, il y a décrue : https://www.lefigaro.fr/Coronavirus: 25% de déchets en moins collectés en Île-de-France
Prenons cela avec optimisme et disons que c’est toujours ça de moins mais ne nous berçons quand même pas trop d’illusion, dès que les resaturants vont rouvrir, les poubelles vont se remplir sauf si….

Même les plus grandes entreprises sont touchées. En général une annonce de ce type serait plutôt ra nger dans la catégories des mauvaises nouvelles tellement l’économie est (était?) un paramètre déterminant de notre santé collective http://decouverte.challenges.fr/Total réduit de plus de 3 milliards de dollars de ses investissements et annonce un plan d’économie

Aujourd’hui, on en vient à espérer que cela veut dire désinvestissement dans le secteur pétrolier pour maintenir l’investissement (récent certes) dans les énergies renouvelables. Restons optimistes !

Publié dans développement durable, l'économie comme on la subit, l'économie comme on la voudrait | Tagué , , | Laisser un commentaire

Journal des bonnes nouvelles n°4

J’avais gardé en réserve ces éléments-ci pour un journal des bonnes nouvelles du 19 février 2020 et je n’ai pas eu le loisir de les utiliser; je recycle donc
https://energiesdelamer.eu/UK : L’hydrogène vert va devenir une réalité industrielle
https://www.euractiv.fr/Les pays qui visent la neutralité carbone pèsent 49 % du PIB mondial

Un mois après, on a l’impression que c’est d’un autre monde dont nous parlons ! Et pourtant, il faudra bien que cela redémarre et à ce moment-là, nos préoccupations pour le futur seront peut-être celles-là.

En attendant, le journal des bonnes nouvelles ce serait plutôt ceci https://www.ouest-france.fr/Coronavirus. La qualité de l’air s’améliore dans les pays qui ont opté pour le confinement

Nous verrons demain que ce n’est qu’à moitié une bonne nouvelle mais ne boudons pas notre plaisir. Un air meilleur veut dire un air plus sain et cela a évidemment des conséquences sur l’état de nos bronches. Il faudra justement s’en souvenir quand tout redémarrera. On nous a tellement dit que la pollution de l’air tue qu’il sera criminel de ne pas tenir compte de cette leçon que nous donne la nature.

Publié dans développement durable | Tagué , , , | Laisser un commentaire

DISTORSION DE CONCURRENCE

Depuis le décret du lundi 16 mars 2020 décret n° 2020-260 du 16 mars 2020et surtout depuis les arrêtés du ministre de la santé qui fixe de manière exhaustive et exclusive les commerces restant ouverts au public, les activités de négoce sont singulièrement restreintes et la gamme des produits que nous sommes susceptibles de pouvoir acheter en magasin s’est rétrécie comme peau de chagrin .

Toutefois, comme le virus ne circule pas par Internet, la vente en ligne de toutes sortes de produits restent possible, ce qui évidemment fait la joie des opérateurs qui y prospéraient déjà. Les petits commerçants n’avaient vraiment pas besoin de cela mais paraît-il, il faut v ivre avec son temps et ce ne sont pas les rodomontades d’un ministre qui y changerons quoi que ce soit https://www.letelegramme.fr/Amazon exerce des pressions « inacceptables » sur ses salariés selon Bruno Le Maire

Cette situation devrait nous faire un peu réflêchir au monde que nous voudrions une fois que cette crise sera passée et en tirer les conséquences qui s’imposent.

Après tout, « les Trois Suisses » et « La Redoute à Roubaix » ont peut-être contribué à la mort des merceries de quartier, ces deux géants français de la vente par correspondance (l’ancêtre de la vente en ligne, dois-je préciser pour les jeunes générations) n’ont pas éliminé les magasins de fringues, loin de là, sauf que ceux-ci se sont adaptés, plus ou moins facilement.

Mais, et c’est là une première différence fondamentale, aucune de ces deux grandes enseignes, ni même leurs concurrents allemands ou anglais n’ont jamais eu de positions aussi dominantes que cette entreprise dont le logo, au sourire cynique et enjôleur, semble nous narguer en permanence.

Une seconde différence fondamentale tient au fait que, sauf erreur de ma part, aucune de ces enseignes, ne jouaient habilement des frontières et des différences de législation, pour n’en respécter qu’un minimum, ce qui inclut semble-t-il, la législation sociale.

Une troisième différence est apparue à la mi- mars avec ces arrêtés du 14 et 15 mars et le décert du 16 mars. Il y a là manifestement distorsion de concurrence puisque certains peuvent vendre alors que d’autres en sont empêcher et compte tenu du rapport de force actuel, cela risque d’être le coup de grâce pour beaucoup. Faire une fleur aux libraires, comme le suggère le ministre, est sûrement une bonne chose mais risque de lancer une sorte de « course à l’échalote » entre corporations, chacun tentant d’expliquer qu’il est une exception culturelle ou ménagère à lui seul. Limiter le commerce des multinationales de vente en ligne aux seuls produits autorisés à la vente permettrait de rétablir sur cette période une certaine égalité concurrentielle.

Mais on se heurte là à un autre impératif que s’est donné ce gouvernement : continuer à faire tourner la machine économique, c’est à dire continuer à favoriser la consommation. Il s’agit d’un choix politique. Chacun en politique se définit par rapport à ses priorités et c’est cela qui permet de les différencier. Se contenter de déplorer les conditions de travail sur les plates-formes et tout au long de la chaîne logistique d’un d’entre eux ne peut être une réponse politique acceptable.

Du coup, il este aux uns et aux autres, c’est à dire essentiellement à tous les sacro-saints consommateurs, à faire leur propre choix, maintenant car après, ils n’auront peut-être plus trop le choix !

C’est un autre enseignement de cette crise qui n’en manquera pas, j’en suis sûr !

Publié dans l'économie comme on la subit | Tagué , | Laisser un commentaire

LE JOURNAL DES BONNES NOUVELLES n°3

Dans chaque crise, on trouve toujours des raisons d’espérer ou du moins de réflèchir.

Ainsi, nous avons tous été impressionnés, je pense, par la carte publiée par la NASA, montrant la Chine vue du ciel en décembre 2019 puis en février 2020. La disparition de la grosse tâche lumineuse censée montrer la pollution dans les régions industrielles chinoise était effectivement spéctaculaire, mais vu du ciel et compte tenu des effets spéciaux mis pour rendre cette image très parlante, cela ne nous disait pas grand’chose. Par contre, les photos, prises du ciel elles aussi, de la lagune de Venise, devraient nous parler plus https://www.ouest-france.fr/Coronavirus. Avant/après : à Venise, l’eau des canaux est redevenue limpide

Cela ne se passe pas au bout du monde, mais à notre porte. Mieux qu’un long discours d’un élu écolo, cela explique à quel point, une certaine forme de tourisme est en train de ravager les plus beaux coins de notre planète !

J’espère que cela décillera bien des yeux mais je n’en suis pas si sûr car il y a trop d’enjeux, y compris en France, car sans ces HLM flottants, les chantiers de St Nazaire seraient au chômage. Mais quand les élus écolos vénitiens viendront plaider devant le conseil municipal, au motif que c’était mieux avant, cet avant, ce ne sera plus il y a un siècle ou même il y a vingt ans, mais en 2020, c’est à dire aujourd’hui !

Publié dans COUPD'GUEULE | Laisser un commentaire

Le journal des bonnes nouvelles n°2

Dans toute crise, il y a toujours du bon dont il faut faire son miel car, pour le reste, nous sommes déjà suffisamment abreuvés de mauvaises nouvelles

Plus fort qu’un référendum raté

Nous avons appris récemment que la pétition pour l’organisation d’un référendum relatif à la privatisation d’Aéroports de Paris avait fait long feu, ayant peiné à dépasser le million de signataires, là où il aurait fallu en rassembler 4 millions. Et pourtant …https://www.liberation.fr/La privatisation d’ADP est-elle définitivement abandonnée ou juste repoussée ?

Ainsi, cette saleté de virus couronné aura été plus fort que tous les partis politiques non gouvernementaux réunis. C’est dire, soit la force de ce virus, soit la faiblesse de ces partis. Gageons toutefois que si cette privatisation n’est pas abandonnée, elle risque fort d’être repoussée aux calendes grecques, vu l’état dans lequel le transport aérien risque de sortir de cette crise (ne souris pas Greta, c’est quand même triste pour des tas de gens qui en vivent!) et vu surtout que le ministre qui a lancé cette opération n’hésite plus à parler de nationalisation des entreprises trop durement frappée par ce gigantesque trou d’air que connaît l’économie mondiale !

Libérez les réseaux

Vous n’aimez pas les GAFA, moi non plus et quand elles annoncent qu’elles vont réduire la voilure, c’est plutôt bon réjouissant. Leur recul contribue à la dépollution de nos réseaux https://www.lefigaro.fr/Netflix et YouTube réduisent leurs débits pour préserver les réseaux télécoms

N’empêche quel aveu implicite ! C’est comme si ces deux multinationales du réseaux nous avez dit « Nous savons que nous bouffons beaucoup d’espace et que nous aurons bientôt besoin d’encore plus de place sur les réseaux ! » et implicitement cela nous explique pourquoi elles ont vitalement besoin de la 5G ! Voilà une leçon que nous sommes pas près d’oublier quand la crise sera passé, car ni vous ni moi n’avons vraiment besoin de cette explosion de la capacité des réseaux pour nos échanges quotidiens !

Publié dans COUPD'GUEULE | Tagué , , , | Laisser un commentaire

LE JOURNAL DES BONNES NOUVELLES

Dans ces temps moroses, il y a quand même quelques bonnes nouvelles qui montrent que progressivement, on va peut-être réussir à dépolluer les esprits

https://www.letelegramme.fr/monde/coronavirus-l-eurovision-annule-18-03-2020-12528555.phpCoronavirus : l’Eurovision annulé
https://people.bfmtv.com/series/coronavirus-le-tournage-de-plus-belle-la-vie-interrompu-1876286.htmlCoronavirus: le tournage de Plus Belle la Vie interrompu

et puis cette dernière petite nouvelle à l’usage de ceux qui n’ont pas compris pourquoi il ne fallait pas aller se promener sur la plage
https://www.letelegramme.fr/bretagne/entre-nuages-et-eclaircies-ce-vendredi-en-bretagne-20-03-2020-12529424.phpEntre nuages et éclaircies ce vendredi en Bretagne

Vu le temps et le vent sur la côte Nord, il vaut mieux rester chez soi et éviter ainsi de donner à voir ce spectacle, assez obscène pour des citadins confinés, de quasi-vacanciers prenant le soleil alors que eux tournent en rond dans leur appartement qui soudain leur paraît si petit, si petit. A défaut de voir l’utilité sanitaire de ces interdictions de se promener sur la plage, ces baladeurs récalcitrants devraient se rendre compte de l’effet irritant des images qu’ils renvoient.

Autre bonne nouvelle, mais qui demande à être confirmée cette fois : comme il est vraisemblable que le confinement dure plus longtemps qu’annoncé initialement, il apparaît que la pêche à pied lors des grandes marées de début avril tombe à l’eau. C’est les coquillages et crustacés qui disent « merci » !

Publié dans COUPD'GUEULE | Tagué | Laisser un commentaire