Hod-up sur l’ESS chapitre 4 l’ESS se rebiffe

Lors du Conseil des ministres du 25 octobre 2017 le ministre de l’économie avait présenté ce qui semblait être une nième loi de réforme de l’économie pour relancer la croissance et développer les entreprises http://www.gouvernement.frPlan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises

Mais tout s’est gâté lorsque le ministre de l’Ecologie, qui a également la tutelle sur l’Economie Sociale et Solidaire a lâché, tout à trac, devant le parterre de dirigeants de sociétés rassemblés pour le sommet financier pour le climat du 11 décembre 2017 :« Cette réforme, qui conduira vraisemblablement à modifier le code civil, fera en sorte que les principes de cette économie sociale et solidaire deviennent désormais la norme et non plus l’exception »

Il n’en fallait pas plus pour que se déclenchent des réactions en chaîne au sein de cette famille de l’Economie, très chatouilleuse sur la défense de son pré carré. Je n’en retiendrai que deux http://www.miroirsocial.comESS: Attention (im)posture et contresens !
Attention! Cet article est surtout intéressant parce qu’il va au-delà des défenses habituelles de l’ESS fondées sur le respect des statuts . Certes les statuts sont importants mais à condition qu’ils soient en permanence respectés, respect mesuré à l’aune des principes qui les fondent: la démocratie formelle (un homme=une voix), l’argent n’est qu’un moyen et non une fin (non rémunération du capital), l’absence d’enrichissement personnel (impartageabilité des réserves). Mais aussi des principes qui sans être les fondements de l’ESS en sont le moteur : la justice sociale (dialogue social, échelle de rémunération resserrée, relation hiérarchique bienveillante, etc…), la démocratie interne (participation des salariés aux décisions qui les concernent), l’intérêt pour la société dans son ensemble de l’activité développée auxquels s’ajoute de plus en plus souvent une préoccupation écologique quand elle n’est pas déjà incluse dans le point précédent. Ce sont d’ailleurs les ressorts essentiels de ce qu’on appelle d’un mot, devenu passe partout, l’innovation sociale.
C’est ce que rappelle également cet article :
http://www.miroirsocial.comFaire vivre la loi ESS :Un objectif pour un meilleur impact français En effet, il faudrait déjà faire vivre ce qui existe et commençait à trier le bon grain de l’ivraie issue de cette loi, qui n’a que 4 ans. Il ne suffit pas en effet de crier « innovation sociale! Innovation sociale! » pour que d’une part ce soit innovant d’une part et que ce soit social d’autre part.

En insistant sur cette prétendue influence de l’ESS sur le reste de l’économie, le ministre de l’ESS et son Haut Commissaire à l’ESS, joue un mauvais tour au secteur qu’ils sont chargés de promouvoir. En effet, loin de promouvoir les valeurs fondatrices de l’ESS dans le reste de l’économie, ce petit changement cosmétique ne fait que conforter le système contre lequel l’ESS s’est construite au fil des décennies. Déjà en 2014, l’ouverture d’un nouveau statut d’entreprise solidaire d’utilité sociale avait commencé à brouiller les cartes. Avec un tel changement du Code Civil, les plus grands groupes capitalistes pourront se revendiquer de l’Economie Sociale et Solidaire. C’est ce qu’on appelle le hold-up parfait.

Cet article, publié dans ESS, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Hod-up sur l’ESS chapitre 4 l’ESS se rebiffe

  1. Ping : En germe, économie sociale ET solidaire ou ….? Les entreprises à mission, illusion ou évolution? | Dominiqueguizien's Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.