Appel au don : #letempsestvenu d’être solidaire partout et avec tou-te-s

La pandémie COVID19 n’épargne quasiment aucun pays. Certains sont plus atteints que d’autres, mais tous ceux qui sont touchés ont connu, connaissent ou connaîtront un arrêt brutal de l’activité économique.

Dans certains pays, rares, comme la France, le système de protection sociale permet d’en atténuer les effets sociaux. Mais la plupart des pays ne connaissent pas ce type de garantie et alors, l’arrêt des échanges économiques signifie pour l’immense majorité des populations, le tarissement des ressources et rapidement la misère. Cela touche, hélas, en priorité des populations dont l’existence était déjà précaire.

Certaines, grâce à leur ténacité et avec des appuis extérieurs étaient en voie d’améliorer durablement leur situation et sortir enfin de ce cercle vicieux de la dépendance et de la précarité.

A l’occasion de la COP 22 à Marrakech, j’avais eu l’occasion de rencontrer quelques uns de ces groupes et j’en avais parlé dans mon blog (voir pour cela les archives de novembre et décembre 2016).

Notamment, j’avais décrit ce que les femmes marocaines de la région d’Essaouira, dans le Sud Maroc étaient en train de construire autour de savoir-faire ancestraux combinés à l’utilisation astucieuse de technologies actuelles simples :

COP 22 Portraits de femmes en action : « du soleil dans les arganiers »

L’arrêt brutal de tous les échanges commerciaux est dramatique pour toutes les coopératives, car la plupart ne disposent pas des réserves financières permettant de faire face à un arrêt, même momentané, de la commercialisation. Du coup, ce sont des centaines de femmes qui se retrouvent sans ressources alors même qu’elles étaient en voie d’atteindre une certaine autonomie financière.

Pour l’instant, on n’en est plus là, il est question de survie, semble-t-il. C’est pourquoi l’ONG WECF, qui soutient depuis longtemps le projet de coopératives arganières, a lancé une campagne de don pour leur permettre de traverser cette mauvaise passe. Pour y participer, il suffit d’aller vers ce lien Cliquez pour voir la version en ligne
La solidarité, cela ne s’arrête pas au frontière d’un pays.

Cet article, publié dans ESS, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.