Les limites de l’intelligence artificielle ( ou de l’intelligence tout court)

A force de nous rabâcher que l’Intelligence Artificielle (IA pour tout le monde désormais) était la « Nouvelle Frontière » du développement économique, nous allons peut-être finir par le croire. Toutefois il conviendra quand même de définir un peu plus précisément les contours du concept. Pour ce que j’en ai compris, l’intelligence artificielle serait aux activités intellectuelle ce que les robots et machines-outils étaient aux travaux manuels, c’est-à-dire , à la fois une aide et un remplaçant en mieux , mais peut-être me trompe-je ?

Cela dit si on veut parler d’intelligence artificielle, mieux vaudrait d’abord se mettre d’accord sur ce qu’on appelle intelligence. Dans ce genre de cas, le réflexe de tout internaute est…d’aller su Wikipédia. C’est donc ce que j’ai fait. Voici le lien pour que vous puissiez en profiter : https://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence
Bon, j’en suis sorti plus « intelligent » mais j’aurai bien du mal à vous donner une définition sur laquelle nous pourrions tous être d’accord.

Donc, je vais parler de quelque chose que nous n’avons pas défini. Mais on fera avec les moyens du bord et je compte sur notre intelligence collective pour en tirer quelque chose d’utile à notre compréhension du monde tel qu’il bouge!

Application sur deux exemples sortis de l’actualité de ce jour.

Le premier concerne un des nouveaux géants de l’économie numérique qui utilise déjà à grande échelle les algorithmes pour  « répondre au mieux à nos attentes en fonction de nos centres d’intérêt » : https://www.ouest-france.fr/« Fake news ». Une campagne publicitaire du gouvernement français bloquée sur Twitter Bigre me dis-je, Twitter vient de prendre le gouvernement français en flagrant délit de diffusion de fausses nouvelles. Allons voir. Et on a vu. En fait, le Service d’Information du Gouvernement fait ce qu’il fait à chaque élection, il lance une campagne civique d’incitation au vote en direction des jeunes et pour cela, il utilise ce qu’il considère, à tort peut-être, comme un vecteur « jeunes », Twitter. Mal lui en a pris, donc.
Alors que s’est-il passé dans ce système artificiellement intelligent ? A-t-il considéré que l’abstention est aussi un acte politique et donc qu’appeler à voter était de la propagande électorale ? Grande subtilité et dans ce cas, je dis « chapeau bas ! » face à une telle intelligence politique.
A-t-il tout simplement appliqué une règle lexicale qui dès qu’il voit le mot « élections » dégaine la nouvelle procédure de lutte contre la propagation de fausses nouvelles en période électorale ? Dans ce cas, je serais bien déçu. C’est ça, l’intelligence artificielle ? Ben, mon vieux c’est beaucoup de tintamarre pour pas grand chose en fin de compte car ça rappelle fortement les méthodes d’investigation de feu le KGB.
Mais je n’exclus toutefois pas, comme le suggère le journaliste qu’il s’agisse là d’un geste de mauvaise foi d’un géant du Web, qui apprécie peu, d’être taxé en France et éventuellement soumis à la nouvelle réglementation européenne sur les droits d’auteurs et droits voisins. Dans ce cas, ce serait la manifestation d’une forme perverse d’intelligence, humaine pour le coup.

Deuxième exemple et cette fois-ci, c’est le gouvernement français qui est à la manœuvre : https://www.ouest-france.fr/societe/securite-routiere/radars/securite-routiere-400-super-radars-seront-installes-en-2019-6291299
Au début, à lire toutes les performances qu’on prêtait à ces nouveaux robots-gendarmes, j’ai cru à un poisson d’avril. Il faisait en effet tout ce que les conducteurs redoutaient qu’il fït et en même temps, on ne pouvait pas lui faire ce que beaucoup de conducteurs rêvaient de lui faire. Mais non, j’ai dû me rendre à l’évidence, il ne s’agit pas d’un canular, puisque l’information parue sur les fils d’info dans la nuit du 1° au 2 était repris dans la PQR les 2 et 3 avril. Voilà donc un engin capable de remplacer les gendarmes dans toutes les situations de contravention ou un délit au code de la route et en plus il pourra flasher simultanément 8 files de circulation, ce qu’aucun pandore, même le plus zélé n’arrivera jamais à faire.

Mais sachant que ses lointains ancêtres qui, certes,  comparé à lui, avait l’intelligence d’un primate, étaient capables de flasher à plus de 110 Km/h un tracteur, j’ai encore quelque doute sur la fiabilité de l’engin. En plus on pourrait prendre quelques situations extrêmes où le discernement est nécessaire pour distinguer la faute de l’attitude la plus anodine ? Je prends juste un exemple .
A deux cents mètres, notre super-radar repère un conducteur tenant son volant de la main gauche, la main droite près de l’oreille ? Téléphone-t-il ou bien, profite-t-il d’être loin de tout autre véhicule pour, discrètement s’évacuer un bouchon de cérumen ?  Bon je veux bien l’exemple est extrême mais un avocat un peu retors peut le plaider.
Notez que cela peut parfois donner des résultats cocasses. Vous avez tous eu l’occasion, à un moment ou un autre, d’être dépassé, toutes sirènes hurlantes par un véhicule des forces de police et de gendarmerie, sans que rien ne semble justifier une telle hâte. Verbalisés par super-robot, certains auraient peut-être du mal à expliquer que cet excès de vitesse n’était justifié que par le fait de revenir suffisamment tôt au commissariat ou à la caserne afin de ne pas devoir imputer de nouvelles heures supplémentaires au budget de l’Etat.

Notez que là aussi, la machine n’est pour rien dans tout cela. Cette sophistication sort tout droit de l’intelligence, grande certes, mais un peu perverse de ceux qui ont imaginé un tel robot.

Finalement on y revient toujours : l’IA n’est jamais que le fruit de l’intelligence humaine. C’est à la fois rassurant…et inquiétant.

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.