De l’importance des avis d’experts

La presse, alarmiste, s’inquiétait en pleine vague de chaleur de l’impact des épisodes caniculaires sur la sécurité de nos approvisionnements énergétiques. Naturellement les journaux ne parlaient pas d’une éventuelle défaillance du photovoltaïque et pour cause, ni d’un éolien en berne (ils auraient pu vu les faibles zéphyrs qui régnaient sur la plus grande partie de la France), ni même de l’hydroélectricié et pourtant les chutes d’eau ne devaient pas être très fringantes dans les Alpes. Non la crainte est venu du nucléaire, de cette énergie supposée ignorer les aléas cimatiques. Même le très sérieux « Les Echos » s’y est mis https://www.lesechos.fr/La canicule oblige EDF à arrêter l’un de ses réacteurs, c’est dire si la situation était sérieuse. IL a fallu parait-il importer de l’énergie.

Du coup, les tenants de l’énergie atomique ont senti qu’il y avait là une faiblesse dans leur argumentation en faveur de cette énergie. Ils ont donc produit cette analyse https://lenergeek.com/le nucléaire ne fonctionne pas en cas de canicule : info ou intox ? dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle manque de consistance. En effet, il est un peu court de dire que la seule raison pour laquelle on « ralentit » les centrales  serait la protection des petits poissons et de la flore sous-marine alors qu’il semble évident que refroidir une source chaude par une source qui se réchauffe déjà (l’eau ou l’air ici importe peu) ne peut pas être très efficace.

D’ailleurs la plus grande autorité scientifique française en matière de sureté nucléaire ne disait pas autre chose il y a deux ans déjà https://www.irsn.fr/FR/Effets de la canicule sur la production et la sûreté des centrales nucléaires .
Je vous invite à consulter l’infographie produite à l’époque https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Documents/IRSN_Infographie_Canicule-Surete-Centrales-nucleaires.pdf
ainsi que la note scientifique qui l’accompagnait https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Documents/IRSN_NI-canicule-et-centrales-nucleaires_31072020.pdf
car dans ces cas-là la densité de l’information scientifique ne peut pas être facilement résumée

A lire ces documents, on comprend tout l’intérêt qu’il y aurait à écouter plus souvent l’avis des experts scientifiques. C’est pourquoi l’initiative prise par la communauté scientifique https://www.20minutes.fr/Une formation accélérée sur le climat pour les députés avant leur entrée à l’Assemblée de donner une teinture d’écologie scientifique à tous les députés, nouveaux élus comme vieux routiers de la politique est la bienvenue.

Peut-être permettrait-t-elle de démêler le vrai du faux de cette analyse https://www.revolution-energetique.com/L’électricité nucléaire française serait incroyablement bas-carbone selon EDF qui rappelons-le vient, elle, d’une publication jusque là très critique vis-à-vis du nucléaire. A l’heure où on parle de nationaliser la branche nucléaire d’EDF me paraît indispensable, il ne manquerait plus que l’Etat français investisse massivement dans une technologie pas si propre que cela

Cet article, publié dans démocratie, je dis ton nom, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour De l’importance des avis d’experts

  1. Ping : L’école des cancres | Dominiqueguizien's Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.