Mieux vaut en rire-rubrique décidément inépuisable- n°261 : les deux consultant

En marge de la polémique qui fait rage autour du cabinet de consultants Mc Kinsey, les deux grands quotidiens régionaux de Bretagne ont souhaité donner la parole à deux anciens salariés de cette entreprise :
https://www.ouest-france.fr/Un ex-consultant de McKinsey défend : « Notre rôle auprès de l’Etat était opérationnel »
https://www.letelegramme.fr/Maël de Calan : « Les cabinets de conseil peuvent être utiles »

Il est intéressant de constater que ces deux témoins disent à peu près la même chose pour défendre leur profession. Tous les deux disent aussi leur surprise d’apprendre que leur employeur pratiquait l’optimisation fiscale. Tous les deux disent aussi leur opposition à une telle pratique.

Notons toutefois que les similitudes ne s’arrêtent pas là

En effet, dans Ouest France, le témoin déclare ceci : « J’y ai travaillé d’octobre 2018 à mai 2021, à la fois pour des clients privés et des gouvernements. » et il rajoute même : « Je suis, notamment, intervenu pour la mise en place de la campagne vaccinale, qui peinait à démarrer. »

Le Télégramme de son côté présente ainsi son interviewé : »Maël de Calan, actuel président du conseil départemental du Finistère, a travaillé pour le cabinet McKinsey pendant deux ans et demi, d’octobre 2018 à juin 2021 » et rajout même : « Dans son portefeuille : à la fois des clients privés et des gouvernements. Auprès de l’État français, il est notamment intervenu pour mettre en place la campagne de vaccination qui a débuté en France à partir de décembre 2020. »

Ils n’ont donc pas pu ne pas se rencontrer et donc confronter leurs points de vue sur leur métier ce qui expliquerait leur convergence de vue.

Toutefois, il convient de noter que celui qui, a priori, aurait pu craindre le plus pour sa notoriété politique, a accepté de témoigner à visage découvert, alors que l’autre tient à son anonymat. On se demande bien pourquoi, quoique quand on lit qu’en réponse à cette question « N’y a-t-il pas un risque de pillages de données françaises par une entreprise américaine ? », il dit une telle ânerie : « Non, c’est absurde. McKinsey France est composé exclusivement de consultants français. ». Comme si cela empêchait les salariés français des filiales françaises des GAFAM d’organiser le pillages des données collectées sur Internet. En effet, s’il le pense réellement, il vaut mieux qu’il ne dise pas qui il est, une telle naïveté n’est pas très professionnelle.

Cet article, publié dans administration publique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.