Le grand remplacement, le vrai.

Ils s’ingénient à effrayer leurs concitoyens en faisant proliférer sur les réseaux sociaux toutes sortes de théories visant à démontrer que la petite partie des terres émergées situées au Nord de l’hémisphère boréale allait se dépeupler de sa population autochtone, de type caucasien comme on dit dans les séries poilcières américaines, par une population beaucoup plus bigarrée. Naturellement, cela est faux ou alors ils veulent nous faire croire que la Préhistoire va recommencer et que Cro-Magnon va débarquer d’Afrique pour prendre la place de Néenderthal, devenu génétiquement à bout de souffle.

Par contre ce qui se déroule dans la vie animale y ressemble beaucoup. En effet d’un côté, nous avons un appauvrissement de la diversité de la vie animale tel que des organisations citoyennes ont décidé de mettre en cause les autorités politiques qui ont permis, ou laissé faire un tel désastre https://reporterre.net/Effondrement de la biodiversité : l’État attaqué en justice. Il n’est pas sûr que cette démarche judiciaire prospère en France mais elle a déjà abouti ailleurs, aux Pays-Bas par exemple.

Mais dans le même temps, l’activité humaine totalement débridée a des effets inverses et menace une forme de virginité naturelle dans des zones encore largement inviolées https://reporterre.net/Le trafic maritime menace l’Antarctique d’espèces invasives.

Dans les deux cas, cela risque d’aboutir à un appauvrissement général de la vie animale, où quelques espèces mieux adaptées ou moins exposées vont venir occuper la place laissée par les autres qui n’auront pas su ou pas pu s’adapter.

Tiens cela me fait penser à d’autres épisodes de la vie de l’Humanité où des colonies de populations exogènes sont venues occuper des territoires où elles n’avaient jamais été présentes, chassant et massacrant les populations autochtones. Et là je ne parle pas de la Préhistoire mais d’une histoire encore récente puisque nous en avons vécu les dernières traces avec le mouvement de décolonisation de l’Afrique. Notez que cela perdure encore ici et là et partout où il est question de « colonies », dites-vous qu’il y a une tentative de remplacement d’une population par une autre. Vous trouverez certainement des exemples dans l’actualité quotidienne.

Cet article, publié dans démocratie, je dis ton nom, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.