Bienvenue en Absurdie !

Il y a des jours comme ça où il suffit de lire le sommaire d’une newsletter pour se convaincre de l’absurdité de ce monde.

Par exemple la Newsletter dédiée à la RSE et au développement durable Novethic du 3 Janvier 2022 en donnait un bon exemple avec ce florilège :
https://www.novethic.fr/aberration écologique : la compagnie Lufthansa fait voler 18 000 avions à vide
https://www.novethic.fr/Europe : le gaz et le nucléaire brouillent le message de la taxonomie, le référentiel d’activités vertes
https://www.novethic.fr/l’insolente santé des marchés financiers, un risque pour l’économie durable.

En effet, il est absurde de devoir faire voler des avions pour rien, juste pour éviter de perdre sa place dans les aéroports parce que une autorité l’a décidé, qui par ailleurs promeut une politique ambitieuse de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.
En effet, il peut paraître absurde qu’une réglementation visant à limiter les aides financières aux seules énergies propres accepte d’y inclure deux technologies dont l’innocuité environnementale est plus que sujette à caution.
Enfin, il peut paraître absurde, alors que l’économie mondiale avance par à-coup, que nous ne savons plus vraiment ce de quoi demain sera fait, que les Bourse, censées représenter l’état de santé des entreprises, pètent de santé.

Mais est-ce si absurde que cela ?

La réglementation de la navigation aérienne européenne est effectivement absurde. On voit là les limites d’une réglementation qui veut absolument maintenir des conditions apparemment équitables d’accès au marché. A situations exceptionnelles, dispositions exceptionnelles. Le bon sens est souvent l’antidote à l’absurdité.

Par contre, en ce qui concerne la taxonomie verte, ce n’est plus d’absurdité mais de cynisme dont il faudrait parler. En effet, il s’agit bien là pour certains pays de faire des alliances contre nature afin de préserver les intérêts particuliers de certaines de leurs entreprises au mépris de l’intérêt général qui était le fondement d’une stratégie communément admise. L’honnêteté intellectuelle est hélas le seul antidote à l’hypocrisie.

Quant à l’état de santé de nos bourses, les économistes nous expliquent doctement que c’est la faute aux banques centrales qui auraient été trop généreuses et comme l’argent coule à flot et qu’il n’est pas employer utilement, ceux qui le détiennent jouent. De leur point de vue, cette attitude n’est pas absurde, elles est même très rationnelle dès lors qu’on considère qu’un gros gain à court terme est une chose plus sûre qu’un hypothétique gain à long terme. Ne parlons donc plus d’absurdité mais d’avidité. Il n’y a hélas pas de remède à l’avidité si ce n’est la privation brutale. Chiche.

Et si, après tout, ce que Camus nommait « absurde » n’était rien d’autre que ce mélange de non-sens, d’hypocrisie et de faiblesse humaine ? Pas si absurde que ça, non ?

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.