Nucléaire: un SENI ( sujet électoral non identifié )

Les médias en ont décidé ainsi, le nucléaire EST un thème majeur des campagnes électorales pour désigner notre président puis dans la foulée les députés qui lui permettront de mettre en œuvre sa politique.

Il est dommage à cet égard qu’aucun candidat ne se soit emparé des trois séries de scénarios proposés par la CRE, l’ADEME et NEGAWATT pour décrire notre futur énergétique possible. C’est un sujet sur lequel je reviendrai certainement d’ici la fin de l’année.

Mais aujourd’hui, je voudrais plutôt m’intéresser aux vicissitudes que connait la filière nucléaire française.

Il y a à peine un mois, la filière était en pleine euphorie https://reporterre.net/Au salon du nucléaire, on trinque à la gloire de l’atome. Le Président de la République venait de faire une déclaration qui assurait le redémarrage des investissements, croyait-on. La diplomatie française faisait le forcing à Bruxelles et auprès des Chancelleries européennes pour faire reconnaître l’énergie nucléaire comme énergie verte. Partout dans le monde, à en croire les médias favorables à l’atome énergétique, resurgissaient des projets de centrales à combustible radioactif. Donc tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Hélas, dans le mois qui suivit, d’autres informations vinrent tempérer ce bel enthousiasme.

Ce furent d’abord ces arrêts intempestifs en cascade de réacteurs pour des raisons de sureté https://www.lefigaro.fr/Ardennes : EDF arrête la centrale nucléaire de Chooz pour vérification d’éventuels défauts. Pour une énergie qui se veut sûre, ça fait mauvais effet. Pour une technologie qui affiche sa disponibilité permanente comme point fort par rapport aux énergies renouvelables, intermittentes par essence, ça fait également mauvais effet. L’effet est tellement mauvais que même les financiers ont mal réagi en Bourse, c’est dire https://www.optionfinance.fr/EDF malmené après l’arrêt de réacteurs pour contrôles.

Mais on nous assure que c’est passager et qu’il s’agit là d’un fâcheux concours de circonstances. Soit.

Par contre ce qui n’est pas passager, c’est ce dossier https://www.actu-environnement.com/Ouverture d’une enquête publique sur le démantèlement de la centrale de Brennilis. Imaginez que la centrale de Brennilis a été fermée au milieu des années 80. Près de 40 ans après on appréhende encore d’aborder la phase la plus dangereuse du processus de déconstruction, le cœur de la centrale. Vous noterez en lisant l’article qu’actuellement, quelle que soit la dangerosité des déchets considérés, la seule solution proposée est l’enfouissement. Joli cadeau pour les spéléologues du 40° siècle !

Du coup, il était nécessaire de commencer à déconstruire tous les discours sur le nucléaire, qu’ils soient favorables ou défavorables. Les journalistes de FranceInfo s’y sont essayés https://www.francetvinfo.fr/Sûreté, coût, nouveaux EPR… On a vérifié les affirmations de six candidats à la présidentielle sur le nucléaire. Leurs conclusions nous laissent un peu sur notre faim, preuve qu’en la matière, plus qu’ailleurs, nous n’avons pas de certitude. La Cour des Comptes qui n’est jamais avare d’avis vachards en rajoute une louche sur les domaines qui sont de sa compétence https://www.actu-environnement.com/Coût du mix électrique : la Cour des comptes souligne les multiples incertitudes. Ce n’est pas ce genre d’avis qui va clarifier le débat. Si on ne sait pas, cela ne servira au mieux qu’à décrédibiliser un peu plus la parole des politiques qui ne peuvent communiquer que par affirmations, non par expression de leurs doutes, histoire de ne pas effrayer leurs électeurs potentiels.

Et dire que les médias veulent en faire un sujet de campagne. Il va leur falloir travailler sérieusement le sujet, en commençant par lire convenablement les rapports de Negawatt, de la CRE et de l’ADEME. Parmi tous ces scénarios, il y a vraisemblablement les éléments de notre futur probable. Tout ce que je sais c’est qu’en l’état actuel de nos connaissances, je ne souhaite pas qu’il soit nucléaire.

Cet article, publié dans développement durable, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.