Enfin quelques bonnes idées (du moins peut-être !)

Contrairement à ce que pourraient laisser penser mes écrits récents sur les méfaits du gigantisme industriel, je ne suis pas opposé à l’innovation technologique. Je sui même persuadé que ce n’est QUE par l’innovation technologique et la recherche appliquée que notre planète trouvera les solutions intelligentes pour sortir de ce m…arasme où nous a mis une innovation technologique débridée et non maitrisée.

Certaines publications de vulgarisation scientifique nous donnent régulièrement des raisons d’y croire.

Tenez ! Prenons cet exemple https://www.revolution-energetique.comNouveau record du monde pour le rendement de conversion d’une cellule solaire : 29,80%. Si on y réfléchit bien, cela constitue une excellente alternative au gigantisme des installations solaires au sol (rappelez-vous les 250 terrains de footbal de Nour 2 dans le Sud-Maroc). En effet, si le problème des ingénieurs énergéticiens et de leurs commanditaires financiers est d’optimiser la productivité d’un site, il peut se révéler très profitable d’installer moins de cellules sur une surface plus raisonnable, si celles-ci produisent autant que leurs énormes bidules.

L’idéal serait évidemment que les nouveaux cristaux coûtent moins cher à fabriquer et alors, ce serait le jackpot assuré.

Bingo ! Il y a à peine trois ans, on connaissait déjà le potentiel fabuleux de ces cristaux au nom impossible à mémoriser Pérovskites : ces cristaux vont révolutionner l’énergie solaire (revolution-energetique.com). Si ces premiers essais sont concluants, il n’est pas impossible que les panneaux au silicium aient du soucis à se faire. J’ai même lu quelque part que depuis on a encore progrssé et que les cellules de perovskite pourraient être produit en masse par simple photocopie. J’attends de voir.

Voilà donc un produit miracle me direz-vous ! Eh bien ! Pas totalement car il y a un os. Non seulement ces cristaux sont encore un peu instables mais en plus ils sont élaborés à partir de plomb Panneaux solaires : l’avenir est aux pérovskites, mais ne sont-ils pas toxiques ? (revolution-energetique.com) . Ah sacrebleu ! Le plomb ! Le métal lourd, ennemi par excellence de la nouvelle humanité. Alors, en serait-ce fini de notre beau rêve de photoltaïque verteux ? Pas sûr, puisque en un siècle et demi de progrès technique, les chercheurs ont enfin appris que toute découverte recèle des dangers potentiels. C’est donc avec de nouveaux réflexes qu’ils ont commencé à envisager comment contrer ces effets délétères. Si on avait eu ce genre de raisonnements, il y a un siècle et demi ou deux, peut-être n’aurions nous pas connu de scandales de l’amiante ou du choldécone et peut-être que les glyphosates ne seraient jamais sorti des laboratoires.

Laissons donc les chercheurs chercher, ils trouveront bien une solution. Mais pour autant, je ne suis pas totalement rassurer car qui nous dit que nos ingénieurs aiguillonnés par leurs financeurs ne vont pas être tenté de refaire des méga-terrains de football afin de battre encore un record de production et d’assurer une plus grande rente au soleil à leurs financeurs.

En effet, une bonne idée n’est jamais à l’abri de tout dévoiement.

Cet article, publié dans développement durable, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.