Ont-ils vraiment osé ?

Il y a des jours comme ça où on en vient à douter de tout tellement tout semble flou voire faux.

Cette semaine deux « révélations » viennent en effet semer le doute sur des analyses scientifiques dont la principale qualité devrait être d’apporter quelques certitudes sur un sujet où justement on en manque.

Tout a commencé par une étude réalisée par une ONG https://www.generations-futures.fr/Evaluation du glyphosate : un rapport gravement biaisé ! dont les conclusions remettraient gravement en cause les analyses sur lesquelles se sont appuyées les politiques pour prendre une décision lourde de conséquences. Je n’ai pas lu ce rapport de GF mais le compte-rendu qu’en fait un site plutôt bien pensant https://www.euractiv.fr/Glyphosate : 99 % des études scientifiques ont été exclues de l’expertise européenne, selon un rapport de Générations Futures me confirme que certains penseraient que casser tous les thermomètres sauf un ou deux qui donnent la bonne température est le meilleur moyen de se croire en bonne santé. Que la majorité des études proviennent des industriels producteurs de ces molécules jugées potentiellement dangereuses confirmerait, en creux, que décidément ces produits auraient quelque chose à cacher.

C’est extrêmement dommage car de tels vices de forme ne peuvent qu’accentuer le sentiment de défiance vis-à-vis des instances scientifiques et renforcer chez certains une tendance déjà forte à voir des complots partout.

Cela aurait bien si Générations Futures avait eu les moyens d’évaluer les 99% des études mises au rebut. La synthèse de leurs conclusions nous aurait peut-être permis d’approcher la vérité. Hélas, si les agences ont bâclé leur travail par manque de moyens humains (ce qui reste à vérifier), que dire de l’indigence d’ONG comme Générations Futures. C’est peut-être là-dessus que table d’ailleurs ceux qui ont les moyens pour continuer à masquer la vérité.

Tout autre est la seconde « révélation » qui concerne une personne extrêmement controversée depuis qu’elle a pris des positions hétérodoxes sur la pandémie que nous subissons actuellement . En effet, les témoignages rapportés par cet article https://www.liberation.frHydroxychloroquine : des collaborateurs de Didier Raoult dénoncent des falsifications, l’AP-HM ouvre une enquête posent plusieurs questions. La première concerne la solidité des affirmations de ce grand chercheur. La deuxième tient au calendrier de ces témoignages car la polémique a enflé il y a 18 mois et j’ai des doutes sur la capacité de ce chef de service à imposer la loi du silence dans ses services. La troisième est liée à la motivation de ce scientifique à jeter aux orties les principes directeurs du métier de chercheur.

Naturellement je n’ai pas de réponse à ces trois questions. Mais quand même un tel battage médiatique aboutit au même résultat que dans le cas précédent, à savoir que le flou qui entoure une démarche scientifique jette le discrédit sur la science elle-même ce qui fait le lit au règne des croyances. Or il n’y a que dans les religions que la foi sauve.

Du coup, je suis navré des conditions de cette étude https://www.actu-environnement.com/Éolien flottant : Floatgen n’a aucun impact fort sur l’environnement, selon Centrale Nantes et le CNRS qui aurait pu servir de base à un dialogue apaisé entre industriels et usagers de la mer. En effet, quand on regarde d’un peu près les partenaires du projet, on y retrouve l’organisme qui a produit cette étude. Sans mettre en cause l’honnêteté scientifique de leur démarche, il y a toujours un doute quand on est juge et partie.

De ce fait cette étude est donc une pièce à ajouter au dossier qu’il conviendra de compléter par d’autres travaux scientifiques menés par des organismes totalement étrangers au projet si du moins les décideurs politiques et économiques souhaitent rendre leurs projets plus acceptables.

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.