» Franchement, vivement qu’ « ils » aient notre niveau de développement. »

A écouter certains, dans les franges les plus fangeuses des marigots politiques des pays dits développés, les « autres », c’est à dire tous ceux qui ne sont pas nés natifs de ces pays dits développés, devraient venir prendre chez nous des leçons de civilisation avant d’oser prétendre être comme nous.

Parmi les critères modernes de la civilisation, il y a bien entendu l’égalité hommes-femmes. Il y a aussi le niveau d’éducation et fait nouveau, lié vraisemblablement à la nouvelle grande trouille millénariste, la lutte contre le réchauffement climatique. Il y a bien sur d’autres joyeusetés du même tonneau qui pourraient être exciper pour montrer que finalement l’homme « développé » peut encore apporter beaucoup à ces pauvres « en voie de développement ».

SAUF QUE

quand on fait passer cette assurance au cruel test des réalités, il y a parfois des surprises.

  1. Sur l’égalité hommes femmes

Quoi de plus symbolique de l’égalité entre les sexes que l’accession aux fonctions électives dans une démocratie. Cette semaine, l’Islande a frémi d’aise en apprenant qu’elle était la première démocratie où le nombre de femmes élues au Parlement était supérieur au nombre d’hommes https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_les-femmes-sont-majoritaires-au-parlement-islandais . La joie fut de courte durée d’une part parce que les commentateurs s’étaient trompés dans le décompte des sièges mais surtout parce que d’autre part, ce n’est pas le premier pays où le pourcentage de féminisation parlementaire est supérieur à 50% comme nous l’indique ce tableau. https://data.ipu.org/Pourcentage de femmes dans les parlements nationaux Les chiffres sont éloquents : il y a 5 pays qui franchissent cette barre, le Rwanda, suivie de Cuba, du Nicaragua, des Emirats Arabes Unis et du Mexique, un pays africain, trois pays de cette Amérique Latine qu’on dit si machiste et un états musulman. Le premier pays « occidental » n’arrive qu’en 6° position, juste en dessous de la barre, c’est la Nouvelle-Zélande. Si on descend dans le classement on retrouve très loin les Etats-Unis (71°) en compagnie de l’Afghanistan (74°) et de l’Irak (77°). Le rapprochement est cruel. Je sais bien que cela ne suffit pas à dire la qualité des rapports sociaux inter-genres, il n’empêche que cela rend un peu caduc le discours sur l’apport civilisationnel.

  1. la lutte contre le réchauffement climatique

Là, la comparaison est moins simple et les résultats peut-être moins surprenants. En effet, on sait que les pays développés doivent leur développement au fait qu’ils ont beaucoup contribué aux désordres climatiques actuels et qu’ils ont beaucoup de mal à se sevrer de cette drogue qu’on appelle l’énergie. Il n’empêche que de lire ceci https://lenergeek.com/réchauffement climatique : dans le monde, seule la Gambie est dans les clous de l’accord de Paris devrait rendre plus humble les beaux parleurs qui du haut de leurs tribunes à Washington, Paris, Toronto, Londres ou Berlin envoient au monde entier des messages comminatoires sur la nécessité de se serrer les coudes et éventuellement aussi la ceinture.

Bon, si l’actualité me donnait d’autres exemples aujourd’hui, je pourrai multiplier les petits signaux qui montreraient que l’état civilisé n’est peut-être pas du côté que l’on croit. A l’occasion, j’essaierai de trouver d’autres petites perles du même carat.

En attendant, je ne résiste pas à mettre de l’avant cette petite dernière https://www.francetvinfo.fr/La meilleure baguette de Paris est celle d’un ancien sans-papiers La baguette parisienne ! La quintessence de l’art de vivre à la française ! Et c’est un étranger, Makram Akrout, qui fait la meilleure et qui plus est, ce n’est pas n’importe quel étranger , c’est un de ces parias arrivés clandestinement pour « voler le pain des Français ». Cela me rappelle ce sketch de Fernand Raynaud https://fr-fr.facebook.com/Le-Philosophe-192974427671/videos/le-pain-des-français-fernand-raynaud-1972/2067488296470/ Nul doute que ce grand humaniste aurait apprécier le croustillant de la situation. Et dire que ce jeune Tunisien va livrer le pain tous les matins pendant un an à l’Elysée, de quoi dégouter certains à la droite extrême de vouloir s’y installer.

En général j’évite toute forme de plaisanterie sur les patronymes car la plupart sont désobligeantes mais ici, si j’en crois au moins un « non candidat » il faudrait que ce boulanger change de prénom Maurice pour Makrat par exemple et tant qu’à faire qu’il change son patronyme et transforme l’ « Akrout » en « Lamie » par exemple. On voit tout le ridicule de la proposition de cet histrion.

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.