La fable express du dimanche soir n° 25

Eh ! Oui ! L’été a été pourri mais il a aussi été chaud, du moins ces derniers jours. Du coup, la recette est imparable : chaleur+ humidité = moustiques par milliers. Evidemment, cette année n’a pas failli à la règle. Il faut donc s’en protéger tout le temps ou presque.

Ayant la peau particulièrement sensible, une amie Anglaise, qu’entre nous, nous appelons Mylady, a fait une fixation contre ces petites bêtes au point que dans sa chambre à coucher, qu’elle appelle, allez savoir pourquoi, la chambre des Lords, elle a fait installer DES moustiquaires, pas une, pas deux mais trois couches de protection.

Elle pensait être ainsi à l’abri du dard venimeux de ces petites bestioles qui, en plus, nous gâchent notre premier sommeil avec leur vrombrissements lancinants. Funeste erreur de sa part, car dans cette bataille entre l’humain et l’insecte, ce fut l’insecte qui sortit vainqueur et notre Mylady qui fut toute déconfite d’avoir une partie de son joli minois boursoufflé par les piqûres insidieuses.

Bon, raconter comme cela, l’histoire semble bien banale. Il aurait fallu tout le souffle épique d’un Alexandre Dumas pour faire tout un roman de ce dard gagnant et les trois moustiquaires.

Cet article a été publié dans En rire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.