La fable express du dimanche n°21

Perrette et Jeannot vivaient d’amour et d’eau fraiche comme tous les amoureux. Enfin presque.

En effet nos deux tourteraux vivaient comme vous et moi de pain, de viande (ou de tofou), de légumes d’un peu de vin et d’eau.

Sauf qu’ils étaient économes et qu’il ne fallait rien gâcher. Ainsi quand il restait un peu de bifteck , on le hachait menu et on l’accompagnait avec les légumes qui restaient des jours précédents.

Et cela suffisait à leur bonheur.

Moralité : la recette pour vivre heureux, « restes-steack haché ».

Cet article a été publié dans En rire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La fable express du dimanche n°21

  1. Fraysse-Boutrais dit :

    Cela pourrait être du Jean-Marie…..😀😀😀😀😀😀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.