Mieux vaut en rire -rubrique décidément inépuisable – n°234 Ne pas dire toute la vérité est-ce mentir ?

Le combat médiatique fait rage dans le monde de la production d’énergie et parfois la nature des débats dérape un peu.

Sur mon site nucléophile préféré [rires], j’ai lu cette opinion https://lenergeek.com/l’éolien en mer français est-il vraiment moins cher que le nucléaire ? (tribune)
Premier élément de la discussion : l’éolien en mer est financé par nos impôts : C’est exact mais les derniers appels d’offre montrent que les prix proposés se rapprochent des prix de marché et que comme dans d’autres pays d’Europe, les prochains marchés se feront sans subvention. Dans le même temps l’Etat investit près de 1 milliards d’Euro pour racheter à AREVA et la Caisse des Dépôts et Consignations un peu plus de 15% du capital d’Orano afin de permettre à la première citée de faire face à ses engagements [ses pénalités] dans le chantier EPR en Finlande, très en retard.
Deuxième élément de la discussion : la durée de vie des fermes éoliennes en mer n’est que 25 ans. C’est exact mais il faut noter que les nouvelles installations sont en train d’être certifiées par une agence internationale justifiant de la recyclabilité de l’intégralité des éléments. Dans le même temps, en comparant avec la durée de vie des centrales nucléaires, il ne faut pas oublier que, faisant peu de cas des alertes émises, l’autorité régulatrice a autorisé une exploitation au-delà des délais normaux moyennant des « petits » travaux de remise à niveau. Cette durée de vie ne comprend pas non plus les délais de construction de ces nouvelles centrales EPR [rires et quolibets dans la foule]. Elle ne comprend non plus les délais de déconstruction. Or je vous ai déjà parlé de la centrale de Brennilis, arrêtée en 1987 et toujours pas démantelée. On parle maintenant d’un chantier jusqu’en 2040 https://www.letelegramme.fr/Le démantèlement de la centrale de Brennilis toujours plus cher Evidemment, dans son argumentation , l’auteur de l’article oublie aussi les surcoûts qui vont avec ses délais à rallonge.

Il oublie aussi que, EPR ou non, l’industrie nucléaire est devenu une activité mure et que ses principaux gains de productivité globale sont derrière elle. Dans le même temps l’énergie éolienne voit l’avenir en rose https://www.meretmarine.com/Le coût de l’éolien flottant va baisser de 70 % d’ici 2050, prédit le DNV GL Après tout ce n’est que la continuité de la tendance constatée ces dernières années https://www.energiesdelamer.eu/IRENA : en dix ans, le coût de l’électricité a baissé de 48% pour l’éolien offshore

S’il n’y avait pas derrière ces lignes de gros enjeux économiques et environnementaux, une prise de position aussi caricaturale pourrait faire sourire. Je pourrais même ajouter que s’il avait la fibre réellement écologique ET sociale, il aurait dû prendre argument de ce qui se passe actuellement en Baie de Saint-Brieuc pour dire que ,non maitrisées, ces installations en mer peuvent produire des atteintes graves à l’environnement marins.

Tiens pour achever de vous faire sourire, je vous rajoute la présentation de l’auteur de l’article d’Energek telle qu’ele figure sur le site

RÉDIGÉ PAR : LIONEL TACCOEN. Lionel Taccoen a été représentant d’EDF auprès des Institutions Européennes de 1987 à 2000. Président des Groupes de Travail d’Eurelectric (Association des compagnies d’électricité européennes) « Marché Intérieur de l’électricité » et « Relations Internationales » de 1989 à 2000. Président élu du Comité consultatif de l’énergie auprès de la Commission européenne (1998-2001). Professeur des Universités associé de 1998 à 2004. Fondateur de la Lettre « Géopolitique de l’Electricité ».

Cela pourrait être un beau profil de lobbyiste !

Cet article, publié dans En rire, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.