Qu’est-ce que le totalitarisme ?

Posée comme cela, à brule-pourpoint, la question peut paraître incongrue puisque manifestement, il n’y a plus que la Corée du Nord qui vive sous un tel régime où tout, aboslument tout, de votre vie est sous le contrôle d’une seule organisation, le Parti. Même en Chine, même à Cuba, même au Viet-Nam, il existe des pans entiers de l’activité qui arrivent à passer sous le radar du Big Brother.

Donc, ceci n’est plus un sujet de débat. En êtes vous sûr ?

Quand je lis ces titres dans les journaux, je me pose quand même quelques questions

https://www.lefigaro.fr/Soldes: les commerçants fustigent une «déclaration de guerre» d’Amazon

https://www.lefigaro.fr/Une place pour un voyage dans l’espace avec Jeff Bezos vendue 28 millions de dollars aux enchères

https://www.foot01.com/TV : Amazon prêt à racheter le lot de Canal+ et BeInsports !

https://www.lemonde.fr/Le studio hollywoodien MGM racheté par Amazon pour 8,45 milliards de dollars

Certes, tous ces évènements pris séparément ne pourraient n’être que des manifestations un peu extrêmes de la tendance du système capitaliste à la concentration monopolistique ou du goût immodéré de certains dirigeants à flâter leur ego .

Mais mis ensemble, cela laisse l’impression d’une organisation qui vise à intervenir dans des champs de plus en plus étendus de nos vies, qui ne supporte pas ou plus la concurrence. Cela donne également le sentiment qu’à la tête de cette organisation, il y a un homme qui se rêve Etat à la place des Etats.

Poussez le raisonnement jusqu’au bout et vous aboutissez à une vision du monde qui ressemblera de plus en plus à ce que décrivait Orwell dans ses fictions ou Anna Arendt dans ses écrits philosphiques : On naitra dans une clinique Amazon, on ira à l’école Amazon dans un véhicule sans chauffeur Amazon ; bien entendu on sera habillé par Amazon, on mangera Amazon, on regardera les feuilletons Amazon ou les retransmissions sportives Amazon. On pourra même continuer à lire des livres Amazon. Evidemment, on chantera la gloire de Jeff (diminutif de Joseph?) Bezos.

Peut-être suis-je en train d’éxagérer. Il n’empêche que les tentacules de cet hydre peuvent faire peur.

C’est d’autant plus vrai que manifestement cette entreprise se sent au-dessus des lois. L’épisode des soldes en France le montre. C’est encore plus évident quand on lit qu’Amazon a réusi à travestir le projet de taxation mondiale des bénéfices à son profit https://www.capital.fr/Amazon pourrait échapper à la future taxe mondiale sur les sociétés

Mais il faut dire que dès le départ, le Président Biden avait largement déblayé le terrain en rendant largement inopérante une proposition dont pour autant, il avait été le premier prosélyte https://www.lemonde.fr/Thomas Piketty : la taxe sur les multinationales à 15 %, « véritable permis de frauder pour les acteurs les plus puissants »

En effet, lancer l’idée à partir d’un taux de 21% était une bonne idée, puis la ramener à 15%, c’était un peu comme s’il avait cassé la pointe de la flèche qu’il envisageait de décocher. Si c’est volontaire, c’est habilement habillé. Si c’est involontaire, on se demande ce qu’à 78 ans, il a bien pu tirer comme expérience de sa longue vie politique.

En tout cas, cela en dit long sur la capacité manipulatrice des géants de l’économie mondialisée pour qui les Etats-Nations sont plus une contrainte qu’un soutien, une gêne qu’il convient d’éliminer. On retrouve là des thèses extrêmes qui ont fait les choux gras d’une idéologie, le libéralisme économique.

Paradoxal de terminer un article intitulé le totalitarisme par une référence au libéralisme ? Peut-être pas !

Cet article, publié dans l'économie comme on la subit, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.