La fable express du dimanche n°13

Le plus pénible dans ces temps de pandémie, c’était peut-être le port permanent d’un masque chirurgical, dont le moindre défaut était son manque d’esthétique.

En effet, il y a a pire que cet inconvénient somme toute mineur puisque quand tout le monde est laid personne ne l’est, laid.

En effet le pire, c’est la gêne respiratoire qu’occasionne le port de ce bout de tissu ou de papier collé sur le nez et la bouche.

Pour certains, c’est d’ailleurs une excuse pour en faire le moins possible. Ainsi cet ado, qui comme la plupart des ados, porte un intérêt très relatif aux choses du ménage et qui trouva pour justifier son inactivité, l’inconfort dû au port de ce masque : « J’étouffais, alors j’ai rien fait. » Du coup, j’ai tout fait.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.