Nucléaire : «  adieu veau, vache, cochon, couvée » ?

EDF est une grande entreprise avec une riche histoire, notamment dans le développement de l’énergie nucléaire dans le monde, pour le meilleur et pour le pire. L’inconvénient avec les gloires passées, c’est que justement, elles sont passées. Et c’est un peu ce qui est arrivé à EDF, par confort de rentier, par manque de rigueur des dirigeants successifs ou par incurie des pouvoirs publics tutélaires.

Malgré tout comme les anciens champions qui s’accrochent à leurs lauriers fanés, les ingénieurs d’EDF croient dur comme fer à leur « nouveau » bébé l’EPR pour en faire l’avenir énergétique de la France après l’avoir repeint en vert- «  énergie décarbonée » disent-ils-. https://lenergeek.com/EDF REMET SON PLAN POUR DE NOUVEAUX EPR EN FRANCE, LE PROJET HERCULE ENCORE LOIN DU COMPTE
Mais comme ce projet coûte cher (pour le coût réel, je vous renvoie au lien wikipédia de l’EPR de Flamanville https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Flamanville) il va falloir en amortir la charge sur un grand nombre d’installation et c’est pourquoi la vente d’usine clé-en-main à l’étranger est un enjeu majeur.

Mais là encore, les ingénieurs ne doutent de rien. Non seulement, la technologie leur paraît excellente mais en plus, ils rêvent d’exploit https://lenergeek.com/INDE : EDF AVANCE SUR LES SIX EPR DE LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE JAITAPUR Ce serait ni plus ni moins que la plus grande centrale nucléaire du monde. Voilà des perspectives réjouissantes pour cette filière qu’on disait moribonde il y a encore quelques mois. Cela donne à rêver à certains et qui échafaudent déjà des plans de développement où le nucléaire « made in France » serait de nouveau rayonnant, si je puis dire.

Mais attention aux rêves éveillés, les mésaventures de Perrette et de son pot au lait devraient nous le rappeler.

Et d’ailleurs, l’actualité s’en charge déjà puisque, alors que le site nucluéphile publiait ces informations enthousiastes, la presse se fait l’écho d’une réalité plus prosaïque et moins glorieuse https://www.challenges.fr/EPR finlandais: Areva va devoir payer 600 millions d’euros supplémentaires Un chantier de 16 ans encore inachevé ! L’accouchement est douloureux et le record sera difficile à battre même pour Flamanville (voir la fiche d’information plus haut). Le site britannique de Hinkley point https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Hinkley_Point reste lui aussi en course pour faire pire.

Je ne partage donc pas totalement l’optimisme des ingénieurs nucléaires français, sans compter que les déboires techniques et financiers de ses projets d’avenir se conjuguent avec les déboires techniques (obsolescence) et financiers (coût du démantélement) à venir des projets anciens.

Son lait renversé, Perrette, n’avait plus que ses yeux pour pleurer ! Ici, ce seraient les contribuables et les usagers de l’électricité (c’est à dire tout le monde) qui seraient obligés de sortir leur mouchoir en même temps que leur chéquier.

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nucléaire : «  adieu veau, vache, cochon, couvée » ?

  1. Jean-Marie Pillet dit :

    6 EPR sur pour Jaïpur 🤣
    Avec les moussons les réseaux sont tellemfiables que chaque immeuble dispose de son groupe électrogène de secours…
    Les 2 seules EPR qui fonctionnes (EDFo-Chinois) présentent des fuites (heureusement limitées au circuit primaire…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.