Loi climat et résilience : ils nous prennent vraiment pour des « nunudges » !

Dès qu’on parle de cette loi manquée, c’est pour dire qu’il n’y a que des mesurettes et rien de vraiment révolutionnaire, qui remettrait en cause nos façon de produire et de consommer -qui sont les deux fonctions auxquelles nous réduisent habituellement les poilitiques-. Il y a beaucoup de vrai là-dedans mais ce faisant, on oublie de dire l’essentiel.

A part peut-être une ou deux mesures, comme l’interdiction des grandes surfaces commerciales de plus de 10.000m², l’essentiel des décisions prises visent, in fine, à nous inciter fortement, voire à nous contraindre à modifier NOS comportements.

C’est typiquement ce que les nouveaux sociologues américains appellent des « nudges », ou si vous préférez des incitations à de meilleures pratiques. Pour comprendre de quoi il est question vous pouvez lire utilement cet article https://usbeketrica.com/fr/r« Rien n’est neutre. Tout est manipulation. »
A ce stade, je me moque un peu de savoir s’il s’agit d’incitation ou de manipulation. La seule chose qui m’intéresse est que cette loi ne concerne que les comportements individuels et contient donc en filigrane l’idée que nous serions en grande partie responsables de la situation telle qu’elle est. C’est largement vrai mais pas totalement.

Quand on regarde les causes des dérèglements climatiques, on constate quand même que la majorité des perturbations du milieu ambiant vient des processus qu’utilisent les entreprises pour produire, acheminer et vendre des biens et des services, pour l’usage desquels, nous serions ainsi culpabilisés.

Il aurait donc été plus efficace de s’attaquer plutôt aux causes qu’aux conséquences et donc utiliser cette loi pour mieux orienter l’activité des entreprises vers des pratiques plus vertueuses,du point de vue écologique. Il n’en a rien été. Et pour cause.

Si les ONG pensaient être puissantes avec leur pétition à 2 millions de signatures, si la société civile pensait être devenu influente grâce à l’exercice de démocratie participative de la Convention Citoyenne pour le Climat, les unes comme les autres doivent se rendre à l’évidence, il y a plus puissant et plus influent, le CAC 40 !
https://www.ouest-france.fr/Loi Climat. Le CAC40 n’en voulait pas et aurait fait retirer certaines propositions

Alors pour avoir bonne conscience, continuons à nudger pendant que les autres continueront à croire que leur modèle est eternel.

Ils nous prennent vraiment pour des nunudges !

Post-criptum qui n’a rien à voir (quoique…) : en écho à mon billet d’hier, j’apprends que l’Allemagne à rehausser ses ambitions en matière de réduction d’émission de GES en passant à -65% d’ici 2030.A comparer au -40% affiché fièrement par le rapporteur de la loi climat.

Pour aller plus loin :

-sur les nudges https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_nudge

-sur ce que pourrait faire les entreprises : trois initiatives prises sur le site Energeek mais il en existe des centaines d’autres

http://eolink.fr/fr/

https://fr.infinite-m.com/

Cet article, publié dans démocratie, je dis ton nom, développement durable, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.