La fable express du dimanche n°10

A force d’attendre, c’était enfin arrivé! Les bistrots du Finistère avaient le droit de rouvrir, bénéficiant d’un déconfinement sélectif. Bien sûr, Gérard, que tout le monde appelait « Zézé » depuis son enfance à cause de son léger défaut de prononciation, était content; il allait retravailler après 8 mois d’arrêt forcé.

Oui, mais voilà, il fallait reconstituer son équipe, son barman et la plupart des serveurs s’étaient reconvertis. Qu’à cela ne tienne, il lança des entretiens d’embauche, à commencer par le barman. Il teste bien sûr les savoir-faire de base, préparer un café, tirer une bière, bien doser un cocktail mais aussi faire un citron pressé car l’été approche.

Le premier candidat, ça se passe bien jusqu’au dernier test. Il met tellement de temps à servir son jus d’agrume qu’énervé Gérard lui lance, en zézéyant : « Mon ser, sassez que pour faire un bon citron pressé, il ne faut pas le zeste lent. »

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.