« Ya kekchose qui cloche la-d’dans, j’y retourne immédiatement ! » (Boris Vian)

Il m’arrive parfois, pour prendre le pouls de ceux qui ne sont pas de mon monde, d’aller jeter un œil sur les sites dédiés à la finance, aux placements juteux et aux retours sur investissement plantureux.Grand bien m’a pris ces jours-ci car je suis tombé sur cet article https://www.optionfinance.fr/A la recherche des rendements perdus

Contrairement à l’auteur de cet article, je ne m’apitoyerai pas outre mesure sur les misères des grands argentiers des entreprises de taille moyenne comme des grands groupes. Qu’ils perdent des sous parce qu’ils en ont trop ne me chagrine pas particulièrement.

Par contre je suis très surpris d’apprendre que les trésoreries des entreprises françaises ont augmenté de 26% en 2020. J’avais cru que l’Etat français avait mis des milliards sur la table, y compris en garantie d’emprunt pour aider les entreprises qui risquaient de se retrouver en cessation de paiement. Je sais bien que les flux de trésorerie d’entreprise sont une chose complexe mais le phénomène est difficilement explicable.

Cela veut donc dire que l’Etat est prêt à casquer alors que d’autres entreprises ne savent plus que faire de leurs sous. Qu’elles se le prêtent entre elles, sous forme d’émissions obligataires. Même à taux faible, ce serait mieux pour les prêteurs que les taux négatifs, et pour les emprunteurs, cela leur donnerait plus d’autonomie que de devoir dépendre de la mansuétude de l’Etat, dont par ailleurs leurs représentants ne cessent de dire qu’Il entrave la « libre » entreprise.

Mais manifestement, cela ne se fait pas et chacun reste avec son malheur, réel pour les entreprises vraiment en difficulté, un peu imaginaire pour celles qui sont, passez moi l’expression, « pétées de tunes ».

Comme le chantait Boris Vian :

« Ya kekchose qui cloche là-dedans,

j’y retourne immédiatement. » Boris Vian, la java des bombes atomiques

Cet article, publié dans l'économie comme on la subit, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.