Aïe!Ma zone !

L’artificialisation des sols, c’est à dire la transformation de terrains cultivables, à défaut d’être toujours cultivés, en surface macadamisée, cimentée, construite constitue un facteur d’aggravation des dérèglements que connaît actuellement la planète (modification du climat, apprauvrissement de la biodiversité, pollution des sols et des eaux) et à ce titre avait fait l’objet d’une demande très précise de la Convention Citoyenne pour le Climat : « Prendre immédiatement des mesures coercitives pour stopper les aménagements de zones commerciales périurbaines très consommatrices d’espace ».

De leur côté, les exploitants agricoles, comme les agriculteurs d’ailleurs, et surtout comme les paysans, bref tous ceux qui travaillent la terre, ont la même revendication car chaque hectare de pleine terre retirée du marché est un hectare de moins pour la production. A ce rythme, ils ne pourront bientôt plus nourrir le monde faute de surface à cultiver.

L’exécutif qui parle très bien de la transition écologique, surtout à l’étranger, l’exécutif qui entend parler de plus en plus au monde rural car les échéances électorales majeures approchent, l’exécutif donc avait deux bonnes raisons de tout faire pour que de nouvelles grandes surfaces ne voient pas le jour, couvrant des centaines d’hectares de béton et de bitume, comme on disait dans les années 70.

Et pourtant, l’exécutif a fait pression sur les députés pour que lors du débat sur la loi Climat-résilience, on évite soigneusement cette question https://www.actu-environnement.com/Artificialisation des sols : les entrepôts de e-commerce échappent à la loi climat

Vous noterez tout de même que cette exemption ne touche pas toutes les formes de commerce mais ne bénéficie qu’au seul e-commerce. Or actuellement, qui en France multiplie les projets de giga-entrepôts afin de pouvoir livrer toujours plus vite des clients-accro toujours plus impatients ?

Vous avez le nom sur le bout de la langue ? Je vous aide, ça commence par A et ça finit par N mais ce n’est pas ArtisaN. Vous avez trouvé ? Alors dites avec moi «  avec lui c’est vraiment « aïe ma zone » naturelle ! »

Cet article, publié dans développement durable, l'économie comme on la subit, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Aïe!Ma zone !

  1. Pillet dit :

    Et en plus aucune mesure pour qu’en contrepartie les toits et parking ne soient couverts de panneaux solaires… on préfère que ce soient des zones saine qui soient elles aussi artificialisés…🤔

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.