La SAGA des GAFA ils osent tout : cas à part, TESLA and &

Voici un nouveau venue parmi les stars de la nouvelle économie, et le moins qu’on puisse dire est qu’il fait du bruit en arrivant https://www.letelegramme.fr/Elon Musk, le fondateur de Tesla, devient officiellement l’homme le plus riche du monde
D’où vient sa fortune ? Indubitablement du succès phénoménal de l’action de sa société de construction automobile dont la valeur boursière dépasse la valeur en Bourse des actions de toutes les autres entreprises automobiles cotées en Bourse https://www.lefigaro.fr/Tesla clôture pour la 1e fois à plus de 700 milliards de dollars en Bourse alors même que la production de véhicules est lilliputienne à l’échelle mondiale.
Est-ce une anomalie, un formidable coup de Bourse qui va se dégonfler comme elle s’est enflée ? Pas nécessairement si on en croit cet article https://www.novethic.fr/TESLA est devenu la référence de l’industrie automobile, un paradigme confirmé par la Boursequi voit dans le système Tesla le modèle de l’industrie de demain.

Si c’est le cas, le modèle a manifestement des ratés https://www.lefigaro.fr/États-Unis: Tesla prié de rappeler 158.000 voitures En effet, on joue parfois avec sa sécurité en mettant toute sa confiance dans un ordinateur. Pour le coup, cet avertissement adressé par les autorités américaines sonne comme une allégorie de notre futur ultra-connecté. N’empêche, un tiers de la production annuelle rappelé, cela devrait faire réfléchir les boursiers. Mais manifestement ceux-ci sont hypnotisés par ce personnage plus complexe qu’il n’y paraît.

Et comme il ne met pas tous ses œufs dans le même panier, les « investisseurs » (mot correct pour désigner des joueurs compulsifs qui jouent avec votre argent pour gagner beaucoup d’argent tout en vous en faisant perdre un peu) espèrent que ça marchera. Ainsi, s’agissant d’un autre business de ce touche-à-tout , Space X, il semblerait qu’ils aient aussi raison. Non seulement, il a montré qu’il était capable d’envoyer de grosses charges en orbite spatiale et alimenter la station spatiale internationale, mais en plus il fait la pige à son rival dans le classement de Fortune https://www.lefigaro.fr/Lanceurs spatiaux: le Pentagone préfère Elon Musk à Jeff BezosComme quoi, aux Etats-Unis, vous n’êtes pas vraiment un opérateur économique de premier plan si vous n’êtes pas AUSSI fournisseur de l’Armée, c’est dire le poids du complexe militaro-industriel dans l’économie états-unienne. Donc Elon Musk contribue comme les autres à l’effort de guerre de la première puissance militaire du monde.

Et si on y regarde de plus près, il pourrait même s’y intéresser de plus près avec une autre de ses activités. Oh, non, je ne veux pas parler de son projet Hyperloop de train subsonique circulant à près de 1.000 kilomètres/heure dans une tube de vide, qui reste pour l’instant du domaine du rêve. Non, je veux parler de sa petite start-up appelée Neuralink qu’il présente comme une avancée humanitaire https://www.lefigaro.fr/L’implant cérébral d’Elon Musk, entre espoir et fantasme
Si on s’arrête aux revendications actuelles de l’entreprise, c’est sûrement vrai. Mais nous savons tous maintenant qu’une technologie n’est en soi ni bonne, ni mauvaise ; ce n’est que l’usage qu’on en fait qui lui donne ce caractère.

Du coup quand ce site se pose cette question https://www.numerama.com/ Neuralink : Elon Musk va-t-il vraiment faire de vous des cyborgs ? Il n’a peut-être pas complètement tort car dans un passé récent, Elon Musk a laissé pointer un aspect peu rassurant de sa philosophie Elon Musk s’associe à la « pilule rouge », ce mème conspirationniste qui a détourné le message de Matrix

Imaginez ce que pourrait donner entre les mains d’un transhumaniste assumé un tel outil de manipulation de nos systèmes nerveux. Après tout le cinéma nous a montré, en fiction, ce que cela donnerait et il convient sûrement d’écouter le discours de celui qui incarna au cinéma le cyborg le plus fameux, Terminator. https://www.sudouest.fr/Arnold Schwarzenegger compare l’attaque du Capitole à la Nuit de cristal alors même que trois mois plus tôt Elon Musk ne cachait pas ses préférences https://www.lemonde.fr/Le trumpisme opportuniste d’Elon Musk sauf que Le Monde a peut-être tort, le choix n’est peut-être pas d’oppurtunisme mais de connivence.

C’est important de savoir ce que pense l’homme le plus riche du monde, non ?

Cet article, publié dans l'économie comme on la subit, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.