Il n’est pas « de ma zone » celui-là !

Dans mon précédent billet, j’ai omis de citer la première pétition en ligne contre le géant de la vente en ligne et je m’en excuse. Je suis d’autant plus confus que le propos de cette pétition est plutôt plus explicite que les deux pétitions « BO-BO »https://www.amisdelaterre.org/Stoppons l’expansion d’Amazon !avec des hashtags assez forts. Voilà des accusations qui vont un peu au-delà du discours assez lénifiant des deux précédents textes. Et si c’était vrai ?

D’ailleurs, les Amis de la Terre ne semblent pas être les seuls à y voir le mal puisque même la Commission Européenne s’en mèle https://www.ouest-france.fr/La Commission européenne attaque Amazon pour abus de position dominante en France et Allemagne

Du coup, cela pourrait aider notre petit ministre de l’économie (recroquevillée par la crise) dans sa croisade fiscale contre les grands du Net dont cette entreprise https://www.alliancy.fr/Taxe Gafa : Bruno le Maire ne lâche pas
Tiens taxer des entreprises en fonction de leur nature, n’était-ce pas ce que demander l’une des pétitions susmentionnées. Du coup, vous n’êtes plus seul Monsieur le Ministre, allez-y Ils vous suivent.

Et que croyez-vous que fit ledit Ministre . Il eut cette phrase extraordinaire : https://www.challenges.fr/Commerces fermés par le covid: Le Maire refuse de faire d’Amazon un « bouc émissaire »
Depuis il s’est un peu repris et grâce à une solennelle mise en garde à l’Assemblée Nationale, il a obtenu que le géant en question recule d’une semaine son Vendredi noir. Quelle victoire !

Et si vous n’êtes pas convaincu que cette société est de loin le grand gagnant de cette crise, il suffit d’aller consulter le cours en Bourse de son action https://www.google.com/search?q=cours+amazon+bourse&rlz=1C1CHBD_frFR911FR911&oq=COURS+AMAZON&aqs=chrome.1.69i57j0l7.5632j1j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8
AU PLUS BAS JUSTE APRES L’ANNONCE DU DECONFINEMENT,IL REMONTE AUX TOP LORSQUE LES RECONFINEMENTS SE MULTIPLIENT PUIS RECULE A NOUVEAU BRUTALEMENT A L’ANNONCE D’UN PREMIER VACCIN ALORS QUE TOUTES LES COTES EXPLOSAIENT PAR AILLEURS CE JOUR-LA .

Cet article, publié dans l'économie comme on la subit, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.