Les néophytes sont souvent trop zélés ……mais si au moins ils étaient sincères

Dans un précédent billet j’évoquais brièvement le désengagement progressif des banques du financement des énergies fossiles. Et bien justement les journaux en parlaient à ce moment-là

Le 20 octobre 2020
https://www.novethic.fr/les exclusions de projets pétroles et gaz les plus controversés annoncent un mouvement plus large . Il est vrai qu’on partait de loin et le mouvement est relativement récent.

Rappelez-vous, il y a deux ans une ONG pouvait encore dénoncer cette addiction des banquiers aux hydrocarbures, picolant au pétrole et sniffant au gaz de schiste
Le 24 novembre 2018
https://www.oxfamfrance.org/Comment les banques françaises financent les énergies fossiles

Plus près de nous, un autre ONG refaisait le même constat 18 mois plus tard.
Le 18 mars 2020 en plein confinement
https://www.amisdelaterre.org/Les banques financent toujours plus les énergies fossiles

Mais cette fois-ci la réponse a été plus rapide. Peut-être est-ce le fruit du confinement ; un banquier en télétravail est peut-être un peu soumis à l’influence de ses enfants qui, sait-on jamais, militent à Youth for Climate. Du coup cela donne cela :
Le 12 mai 2020
https://www.novethic.fr/BNP PARIBAS renforce ses engagements de sortie du financement du charbon

Cinq mois après, voici la première réalisation concrète de cette prise de conscience tardive
Le 20 octobre 2020
https://www.novethic.fr/BNP PARIBAS propose à ses clients de calculer l’empreinte carbone de leurs dépenses
Eh ! Ho ! Trop facile de faire contrition sur la poitrine du voisin. Que des ONG mettent à disposition des citoyens des outils de sensibilisation à l’impact climatique de leurs actes, cela fait partie de leur démarche pédagogique et elle serait légitime. Mais de la part d’une banque qui, il y a peu, faisait quand même partie des « fauteurs de pollution », la démarche est un peu outrancière. Culpabiliser ses clients -regardez comme vous êtes des gros cochons de pollueurs- comme preuve de sa propre virginité, la ficelle est énorme.

Tiens au fait, j’ai cru remarquer que cet article est paru le même jour et sur le même site que l’article qui ouvrait mon billet. Si c’est fortuit, voilà une coïncidence qui fait bien les choses. Si ce n’est pas le cas, j’appelle cela une belle opération de communication très « lavage vert ».

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.