Il n’y a plus d’après …………….sauf pour les plus riches

Rappelez-vous, ce n’est pas si vieux que cela. Pendant que nous confinions, nous cogitions itou en pensant que le monde d’après (sous-entendu « après le confinement ») ne pourrait plus être comme celui d’avant. Hélas, des signaux émis, plus ou moins puissamment, par ceux qui actuellement décident laissent penser que le rêve est peut-être en train de passer, naïfs que nous étions !

Ainsi, certains d’entre nos penseurs en chambre pensaient que le monde d’après serait moins inégalitaire, que les riches auraient compris que leur égoïsme menait tout le monde dans le mur, y compris eux.

Hélas ! Deux informations parues quasiment en même temps laissent penser le contraire

La première montre l’immense responsabilité de ces « quelques » (1% de la population mondiale cela fait quand même environ 65 millions de personnes soit la population de la France) happy fews dans la détérioration, qu’on espère encore réversible, du climat https://www.levif.be/Climat: le pourcent le plus riche émet deux fois plus que la moitié la plus pauvre de l’humanité
Certains esprits critiques me feront remarquer que, premièrement cela concerne les 25 années qui séparent le premier sommet de la Terre de la signature de l’Accord de Paris, et qu’en second lieu cela a peu de sens de comparer des goinfres avec des crève-la-faim dont la principale consommation d’énergie est la cuisson de leurs aliments. Ce n’est pas faux, je l’admets mais si on lit ce rapport avec attention, les 10% les plus riches, c’est à dire nous, émettent la moitié de tout le CO². Ceci a déjà plus de signification, car il s’agit de nos modes de consommation. Or qu’espérons-nous, ou plutôt qu’espère-t-on pour nous « pour relancer la croissance » : que nous puissions de nouveau voyager dans le monde entier (l’aéronautique est en danger), que nous acceptions l’installation de la 5G (« il n’y pas d’alternative »), que nous changions de voiture, bref que nous continuions à consommer comme avant moyennant quelques aménagements cosmétiques. Vous voyez, avec une telle tendance, il n’y aura pas d’après qui chante !

La deuxième information concerne les comportements quasi-mafieux de certaines banques https://www.lemonde.fr/« FinCEN Files » : comment les grandes banques mondiales ferment les yeux sur les mouvements d’argent sale
Là aussi, c’est pas vraiment un scoop, même si cette enquête s’appuie sur des faits de moins en moins contestables. Et là aussi, on m’objectera que cela concerne des faits passés et qu’il ne faut pas mal augurer de l’avenir. Ce à quoi je rétorque que la publication des « Panama papers » il y a près de 10 ans ne semblent manifestement pas avoir profondément troublé les grands argentiers de ce monde. Pourquoi en serait-il autrement aujourd’hui, puisque notre capacité d’indignation n’a pas été jusqu’à les faire reculer.

Et si vous avez encore quelques doutes sur l’incapacité de ces gens à réformer leur façon de pensée, une troisième information est venue douloureusement nous le rappeler https://www.mediapart.fr/La fermeture de l’usine Bridgestone: tout sauf une surprise
Finis les discours sur la « relocalisation », finis les grandes déclarations contre la mondialisation sauvage, il était grand temps de revenir à la cruelle réalité de la vie économique dominée par un capitalisme financier dont le seul horizon est la récupération la plus rapide possible de sa mise financière. Il n’y a là plus d’après pour ceux qui rêvaient d’un monde moins cruel aux faibles.

Et comble de l’ironie, cette entreprise communique sur sa page d’accueil avec cette campagne https://www.bridgestone.fr/partenaireolympique « poursuivons nos rêves, quoi qu’il arrive. »

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.