En germe, en finir avec le mythe des investissements directs de l’étranger et à l’étranger ?

Les différentes agences qui ont été créées pour vanter les mérites de la France auprès d’investisseurs étrangers dans le but d’inciter ceux-ci à s’installer en France afin d’y créer des emplois ont toujours considéré que le volume de ces investissements était un bon indicateur de l’excellence française. De même s’agissant des investissements des entreprises d’origine française dans les pays étrangers , ceux-ci étaient considérés comme un bon indicateur de leur capacité à « conquérir le monde ».

Juste avant le Grand confinement, la presse s’en fait encore l’écho soit pour s’en glorifier

https://www.lesechos.fr/Investissements étrangers : 2019, l’année du couronnement de la France en Europe

soit pour s’inquiéter de la capacité du gouvernement français à maintenir les conditions favorables à ce leadership (l’anglicisme est une seconde langue nécessaire dans ce milieu), c’est à dire une grande flexibilité et une certaine docilité aux diktats d’une économie qui ne se voyait encore que mondiale, https://www.letelegramme.fr/Investissements étrangers : la France va-t-elle rester attractive ?

Depuis le brutal gel de l’économie mondiale est arrivé mettant cruellement en évidence les failles de ce système . En ce qui concerne les investisseurs étrangers en France, j’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur ce sujet, à propos notamment des pénuries d’équipements de protection de base dans un pays qui fut, à une époque, exportateur

#lejourdaprès : conserver sa capacité de réaction

#lejourdaprès : forgeron maître chez soi ou le loup dans la bergerie

Il est donc nul besoin d’y revenir plus avant pour le moment. Par contre en ce qui concerne les investissements de « nos » entreprises à l’étranger(je mets l’adjectif possessif entre guillemets car cela fait longtemps que ces entreprises dites françaises ne le sont plus compte tenu des propriétaires de leur capital social),je n’ai pas encore eu l’occasion de m’exprimer. Mais on peut penser que les polémiques qui ont essaimé autour des aides du gouvernement français aux entreprises automobiles ont un peu contribué à déciller les yeux de beaucoup sur le « patriotisme » de ces boîtes et sur la qualité de leur « made in France ». Un milliard investi ailleurs dans le monde, c’est un milliard de moins investi en France. C’est peut-être bien pour l’équilibre des comptes de l’entreprise en question et tant mieux pour leurs actionnaires ; par contre pour l’emploi en France, c’est une autre histoire. Hors, sauf erreur de ma part, l’intervention économique de l’Etat français vise quand même à développer l’activité en France et non à enrichir les propriétaires d’entreprises basées en France quelle que soit leur origine géographique.

A cet égard et pour reboucler la boucle sur ces IDE investissement DE l’étranger ou À l’étranger, il est quand même paradoxal d’entendre les publicités d’un constructeur automobile japonais vantant les mérites de ses véhicules électriques, les seuls « totalement made in France ». Comme quoi, l’investissement étranger en France a parfois du bon.

Il convient donc de mieux trier le bon grain de l’ivraie et quand un producteur d’énergie d’origine renouvelable fait cette annonce, on ne peut que s’en féliciter https://energiesdelamer.eu/Iberdrola prévoit d’investir entre 3 et 4 milliards € en France, d’une part parce que c’est plutôt vertueux du point de vue écologique (vaut mieux ça que d’investir dans des centrales à charbon comme le fait le patron du journal Le Monde) et d’autre part, parce que surtout, cela va créer des emplois non délocalisables en France.

Là aussi, comme dans beaucoup de choses en germe, le meilleur côtoie le pire. L’IDE n’est donc pas la panacée, ce n’est pas non plus une invention démoniaque. Il va falloir par contre, sérieusement modifier les grilles d’analyse mais aussi les conditions d’autorisation de ces opérations. A suivre donc.

Cet article, publié dans l'économie comme on la subit, mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.