Journal des bonnes nouvelles n°9 les derricks ne sont pas sapins de Noël

Incroyable ! Même si cela n’a duré que quelques heures, le prix du pétrole sur certains marchés mondiaux est devenu négatif https://www.lesechos.fr/Le prix du baril de pétrole négatif aux Etats-Unis pour la première fois de l’histoire

Avant la crise, celle-ci, on avait déjà vu des taux d’intérêt négatifs, c’est à dire des banquiers prêts à payer d’autres opérateurs financiers pour qu’ils leur empruntent de l’argent. Mais là, c’est encore plus incompréhesible : des spéculateurs sur les matières premières sont prêts à payer d’autres spéculateurs ou d’autres opérateurs plus sérieux pour qu’ils les débarrassent de stocks de pétrole qu’ils ont acheté et qu’ils n’ont pas pu vendre avant de les avoir payé. Cruel non!

Cela peut paraître une bonne nouvelle puisque si à chaque fois que le cours du brut monte, les prix à la pompe grimpent aussi, on pourrait penser que le pétrole étant offert, le prix de votre carburant devrait baisser fortement. Ne vous réjouissez pas trop pourtant car le marché sur lequel cette bizarrerie économique s’est produite n’est pas celui sur lequel votre pompiste va s’approvisionner.

Mais alors pourquoi serait-ce malgré tout une bonne nouvelle? Premièrement parce que sur ce coup, un certain nombre de spéculateurs vont y laisser des plumes et ça, du point de vue moral, ce serait pas mal, surtout si cela pouvait inciter certains à une plus grande prudence. Deuxièmenent, parce que on peut espérer que cela va contribuer à déciller les yeux des gouvernants de ce monde sur les folies auxquelles nous entrainent une économie entièrement financiarisée et transformée de fait en gigantesque Monopoly version « Monopoly des tricheurs ». Et troisièmement si cela pouvait inciter les grands de ce monde à considérer que, de façon plus générale, les marchés des matières premières sont un sujet trop sensible pour être laisser entre des mains avides et qu’au nom du bien commun, il est grand temps de les réglementer, et notamment de les exclure de toutes manœuvres spéculatives.

A cette triple condition, cet incident peut être considéré comme une bonne nouvelle, Mais peut-être suis-je en train de croire que Noël arrive entre Pâques et la Trinité.

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.