Le journal des confinos N°1

Il y a deux jours j’ouvrais une nouvelle rubrique, en espérant qu’elle ne soit pas trop fournie, consacrée à la bêtise criminelle de certains. Ici, j’en ouvre une autre consacrée cette fois, aux petits malins qui profitent de cette crise pour avancer leurs pions dans la perspective d’un après.

Et dans ce domaine, il était normal de commencer par là où tout a débuté.

Ça y est ils ont commencé à déconfiner à Wuhan, la maladie y est donc vaincue. Faute de mieux, on est obligé de les croire. Mais voilà, les faits sont têtus. L’absence de nouveaux cas, dans un pays aussi grand que la Chine était difficile à croire (comme d’autres chiffres d’ailleurs mais là aussi, faute de mieux on est obligé de les croire). Donc il y a de nouveaux cas https://www.francetvinfo.fr/Coronavirus : en Chine, les nouveaux cas à un niveau jamais atteint depuis début mars

Mais comme on est en Chine, cela reste dans le domaine du raisonnable et beaucoup de pays souhaiteraient n’avoir officiellement qu’une centaine de nouveau cas par jour. Bon , ne chipotons pas là-dessus. Par contre, ce qui est un peu raide à lire c’est la justification de ces nouveaux cas: ils sont importés et pas de n’importe où, de Russie. En l’occurrence, il convient de garder un peu de décence, car après tout si cette épidémie s’est ainsi répandue dans le monde, c’est bien qu’au départ, la Chine a EXPORTE quelques cas, ou un peu plus. Mais dans un pays où perdre la face est la pire chose, l’admettre est encore impossible.

Du coup, il ne faut pas vouloir donner des leçons au monde entier sauf à prendre le risque de se faire recadrer sèchement, ce qu’a fait notre ministre des affaires étrangères https://www.diplomatie.gouv.fr/Communiqué de Jean-Yves Le Drian (14 avril 2020)

Ce n’est qu’une péripétie dans cette offensive diplomatique lancée par la Chine depuis le débat de la crise qui est partie de chez elle. Mais attention, à vouloir trop joué au finaud, on finit par ne pas se faire que des amis.

Post-scriptum écrit le 18 avril : depuis l’écriture de ce billet le 14 avril et mis en ligne le 17, un nouvel événement est apparu: la Chine a reconnu « officiellement » que le bilan de l’épidémie était plus lourd qu’annoncé avec des explications un peu filandreuses. Cela confirme vraisemblablement qu’à vouloi être trop finaud, on finit par s’emmêler les pinceaux

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.