Journal des bonnes nouvelles n°8

C’était la honte de la « patrie des Droits de l’Homme ». Les prisons françaises étaient à ce point suroccupées que les conditions de détention y étaient devenues réellement inhumaines, notamment dans les maisons d’arrêt, où se trouvent mélés prévenus (c’est à dire des personnes innoncentes aux yeux de la loi car non encore jugées), des condamnés à des courtes peines (petits délinquants de toutes sortes) et d’autres plus endurcis, en transition vers la grande délinquance. Bref, de vrais nids de contamination délinquante voire pire.

C’est un des effets de cette crise sanitaire que brutalement la pression est tombée, https://www.francetvinfo.fr/Coronavirus : près de 10 000 détenus en moins dans les prisons françaises en un mois

C’est l’effet de deux mouvements convergents. D’une part, la Chancellerie a fortement incité à la libération anticipée des détenus en fin de peine et la non-exécution des très courtes peines (qui souvent pourraient être remplacées par quelque chose de plus intelligent) afin de limiter les cohabitations contaminantes. Et d’autre part, comme il est difficile de juger, donc de condamner par télétravail, les incarcérations se sont fortement ralenties.

Tout cela va dans le bon sens et ou verra bien à l’issue de cette crise si cette désescalade a eu des effets bénéfiques ou au contraire calamiteux sur la délinquance et surtout la récidive.

Bref, à 103% de taux de remplissage dans les maisons d’arrêt, on est encore loin d’une situation normale mais on n’est plus dans l’inacceptable, c’est déjà ça.

Notez, pour les libérés par anticipation ou les dispensés de peine, cela doit quand même leur faire drôle de sortir pour…devoir rester enfermés chez eux, quand ils ont un « chez soi ». Rien n’est parfait dans ce bas monde.

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.