LE JOURNAL DES CONFINIS N°1

Cela faisait longtemps que cela me démangeait d’ouvrir cette rubrique consacrée à la bêtise étalée par quelques specimens de la race humaine face à cette crise mondiale. Mais jusqu’à présent, j’avais retenu ma plume, considérant d’une part que le titre n’était peut-être pas des plus raffinés et que d’autre part, je risquais d’avoir trop de boulot tous les jours. Vous avez donc échappé à mes commentaires sur les prises de position parfois ubuesques de certains dirigeants de ce monde, dont la caractéristique commune était qu’en général, en s’exprimant bêtement sur ce virus, ils n’avaient fait que confirmer ce que d’autres prises de position sur d’autres sujets nous avaient déjà fait entrevoir quant la qualité de leur santé mentale.

J’ai failli sortir de ma réserve sur ce point quand j’ai vu que la bêtise n’était pas l’apanage des dirigeants populistes mais qu’elle avait aussi touché des religieux qui bravant les consignes de confinement ont souhaité rassembler leurs ouailles, à l’occasion de fêtes reigieuses importantes, et souvent y ont mis les moyens. Certes, ceux qui ont agi ainsi ne constituent pas l’aile progressiste de leur courant religieux mais cela en dit long sur leur conception de la vie humaine. Toutefois, en période fêtes religieuses, bien qu’agnostique, je pratique une trêve. Donc j’ai retenu ma plume.

Mais voilà, celui qui aurait dû être le personnage récurrent de cette série avortée, est allée trop loin. https://www.francetvinfo.fr/Donald Trump suspend le financement par les Etats-Unis de l’OMS, qu’il accuse d’avoir mal géré l’épidémie de coronavirus

Avoir affirmé, alors que l’état de pandémie était déjà déclaré, qu’il ne s’agissait que d’une petite « grippette »,

avoir affirmé ,alors que tout le monde, à commencer par l’OMS, annoncé une crise longue, que de toute façon le virus serait tué par la chaleur en avril,

avoir affirmé que les Américains pourraient remplir les églises à Pâques (ce que semble avoir cru certains évangélistes comme je le disais plus haut)

et ensuite en accuser l’OMS pour mieux se disculper et surtout pour ne plus payer sa quote-part, cela n’a pas de nom dans la langue châtiée mais se nomme facilement dans le langage de tous les jours, d’où le titre de ma rubrique.

Mais quand, le même jour, vous lisez sur la même page de votre média préféré, cette autre information https://www.liberation.fr/Bilan record de plus de 2200 morts en 24 heures aux Etats-Unis

vous avez la nausée. Ainsi la c…. peut tuer et c’est pourquoi, j’ai décidé d’en parler chaque fois que se manifestera ce chancre de l’esprit.

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour LE JOURNAL DES CONFINIS N°1

  1. Fraysse-Boutrais dit :

    Bravo Dominique pour ta 1ère lettre des confiais. Tu as dis tout haut (ou plutôt écrit) ce que je penses tout bas. Merci et take care
    Régine

  2. Ping : En germe, la défiance ? | Dominiqueguizien's Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.