Le journal des bonnes nouvelles n°5

Aujourd’hui, le journal des bonnes nouvelles sera en demi-teinte car ces nouvelles ne sont pas toujours aussi bonnes qu’elles paraissent l’être. Mais là encore ne boudons pas notre plaisir si cela contribue, même momentanément à réduire la pression qui pèse sur nos auvres ressources naturelles.

Commençons par nos vieux « amis », les GAFA. Après Netflix et Youtube, deux autres grands encombreurs des réseaux réduisent la voilure ;https://www.lefigaro.fr/Facebook et Amazon réduisent leur débit pour soulager l’Internet

En ce qui concerne le second cité, j’ai déjà dit dans un précédent message tout le mal que je pensais de la rente de situation que lui offrait la fermeture de quasiment tous les commerces non alimentaires. Si cette plate-forme avait décidé de limiter ses ventes aux seules denrées alimentaires, elle n’aurait peut-être pas été obligée de réduire son débit.

Mais ne vous faites aucune illusion, ces quatre-là n’ont pas fait cela par solidarité avec les confinés du monde entier mais simplement parce qu’elles veulent préserver leur business qui ne tient qu’à un câble. A ce propos, si vous aviez le moindre doute, cet article devrait vous éclairer : https://www.lefigaro.fr/Le câble transatlantique de Google débarque en Vendée

Il n’y a pas que la 5G pour s’introduire de plus en plus dans nos mondes intérieurs.

C’était un autre sujet qui nous préoccupait beaucoup « avant » , la gestion de nos déchets, la montagne de déchets qui allait nous ensevelir. Bonne nouvelle, en région parisienne, il y a décrue : https://www.lefigaro.fr/Coronavirus: 25% de déchets en moins collectés en Île-de-France
Prenons cela avec optimisme et disons que c’est toujours ça de moins mais ne nous berçons quand même pas trop d’illusion, dès que les resaturants vont rouvrir, les poubelles vont se remplir sauf si….

Même les plus grandes entreprises sont touchées. En général une annonce de ce type serait plutôt ra nger dans la catégories des mauvaises nouvelles tellement l’économie est (était?) un paramètre déterminant de notre santé collective http://decouverte.challenges.fr/Total réduit de plus de 3 milliards de dollars de ses investissements et annonce un plan d’économie

Aujourd’hui, on en vient à espérer que cela veut dire désinvestissement dans le secteur pétrolier pour maintenir l’investissement (récent certes) dans les énergies renouvelables. Restons optimistes !

Cet article, publié dans développement durable, l'économie comme on la subit, l'économie comme on la voudrait, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.