LE JOURNAL DES BONNES NOUVELLES n°3

Dans chaque crise, on trouve toujours des raisons d’espérer ou du moins de réflèchir.

Ainsi, nous avons tous été impressionnés, je pense, par la carte publiée par la NASA, montrant la Chine vue du ciel en décembre 2019 puis en février 2020. La disparition de la grosse tâche lumineuse censée montrer la pollution dans les régions industrielles chinoise était effectivement spéctaculaire, mais vu du ciel et compte tenu des effets spéciaux mis pour rendre cette image très parlante, cela ne nous disait pas grand’chose. Par contre, les photos, prises du ciel elles aussi, de la lagune de Venise, devraient nous parler plus https://www.ouest-france.fr/Coronavirus. Avant/après : à Venise, l’eau des canaux est redevenue limpide

Cela ne se passe pas au bout du monde, mais à notre porte. Mieux qu’un long discours d’un élu écolo, cela explique à quel point, une certaine forme de tourisme est en train de ravager les plus beaux coins de notre planète !

J’espère que cela décillera bien des yeux mais je n’en suis pas si sûr car il y a trop d’enjeux, y compris en France, car sans ces HLM flottants, les chantiers de St Nazaire seraient au chômage. Mais quand les élus écolos vénitiens viendront plaider devant le conseil municipal, au motif que c’était mieux avant, cet avant, ce ne sera plus il y a un siècle ou même il y a vingt ans, mais en 2020, c’est à dire aujourd’hui !

Cet article a été publié dans COUPD'GUEULE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.