L’économie casino

Grâce aux bienfaits de la globalisation non maîtrisée, nous vivons de plus en plus au gré des fluctuations des cours mondiaux. C’est du moins ce qu’on veut nous faire croire en nous abreuvons d’informations ayant trait au prix spot du Brent à Londres ou à la variation de l’indice CAC 40 à Paris. La moindre tension nous rend alors nerveux comme un trader de la City. Et pourtant, nous savons bien que les relations économiques des plus grosses entreprises sont fondées sur des contrats à long terme dont les prix sont fixés et révisables seulement à une périodicité fixée. Mais cela n’empêche pas les médias de jouer avec nos nerfs. Cela n’a pas loupé quand la semaine dernière, une attaque en Arabie Saoudite a aussitôt généré ce prurit spéculatif .Cela a commencé dès que des images des dégâts ont été disponibles : https://www.lexpress.fr/Arabie saoudite: tensions et prix du pétrole en hausse après les attaques de dronepublié le 16/09/2019 à 13:55

Et puis moins d’une semaine plus tard, on avait la traduction de cette psychose entretenue sur nos portefeuilles : https://www.challenges.fr/le 23.09.2019 à 17h06 Nette augmentation du prix des carburants en France la semaine dernière

On a rarement vu un marché aussi réactif.

Du coup, on peut s’attendre à une réaction aussi rapide à cette information parue le lendemain dans des publications, certes plus confidentielles, mais néanmoins fort sérieuses https://www.optionfinance.fr/Le pétrole dans le rouge AOF – 24 SEPTEMBRE 2019
Pour l’instant la seule réaction perceptible à cette annonce est cette information parue le même jour dans la même publication https://www.optionfinance.fr/TOTAL soigne ses actionnaires AOF – 24 SEPTEMBRE 2019

Vous avouerez que c’est quand même très maladroit de publier ces deux informations l’une à côté de l’autre. D’une part, cela laisse à penser que plus le pétrole est mal en point, meilleure est la situation des rentiers du pétrole. Et d’autre part, si vous n’aviez pas encore compris qui avait manipulé l’information pour faire passer ce petit coup de pouce à la pompe, cela vous donne peut-être une première piste intéressante.

Rendez-vous la semaine prochaine, chez vos pompiste préféré!

Cet article, publié dans l'économie comme on la subit, mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.