Tenir les deux bouts !

Tous les efforts sont bienvenus pour contribuer à atténuer les effets du chamboulement climatique en cours sur notre planète. C’est du moins la thèse des Colibris mais aussi le credo de certains responsables politiques locaux. Nous avons tous au moins une demi-douzaine d’exemples pour illustrer cela. En voici un https://www.ouest-france.fr/Dans le Finistère, le covoiturage prend de la vitesse Vous allez dire que c’est dérisoire mais en passant de l’échelle du département à l’échelle de la région et en combinant cela avec des tas de petits outils plus intelligents les uns que les autres comme https://www.ouestgo.fr/, cela peut finir par faire quelque chose qui aurait du sens.

Mais voilà, à l’autre bout de l’échelle, ça ne se passe pas toujours de la même façon. C’est fou le nombre de réunions internationales dont le thème principal est la lutte contre le réchauffement climatique, pour les plus optimistes, la lutte contre les effets des changements climatiques pour les plus réalistes. Avec toutes ces personnes qui discutent à un très haut niveau d’abstraction du danger que nous courrons à plus ou moins brève échéance, on pourrait penser que les décisions qui seraient prises par ces gens importants seraient radicales et iraient dans le sens de leurs propos. Pour l’instant, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on reste sur notre faim.

Et parfois, on a du mal à refréner sa colère tellement les décisions qu’ils prennent ou les projets qu’ils mettent en œuvre vont à l’encontre de ce qu’ils disent. Chacun a forcément là aussi une bonne demi-douzaine d’exemples où les actes sont en contradiction avec les mots. Je n’en citerai qu’un parce qu’il est d’importance.

https://www.ouest-france.fr/« Les routes de la soie » de Pékin pourraient menacer la lutte contre le réchauffement climatique

https://www.lesechos.fr/Climat : les nouvelles routes de la soie de Pékin menacent l’objectif de l’Accord de Paris

Je vous ai déjà parlé de ce projet pharaonique des dirigeants chinois qui a pour but de structurer toute leur activité internationale pour les trente prochaines années. Du coup, il est savoureux et surprenant que ce soit un think tank rattaché au système universitaire chinois qui en dénonce les risques. Dans ce monde qui se cherche un avenir, on n’en est plus à ces contradictions près.

Il n’empêche que ce think tank confirme ce qu’on subodorait : les routes de la soie ne sont pas une bonne chose pour la planète puisque le but c’est bien de faire voyager de plus en plus en plus de marchandises sur de plus en plus longues distances.

Du coup, vu le gigantisme du projet, mes petits covoiturages semblent bien dérisoires. A quoi sert-il en effet de tenter d’éteindre un incendie avec sa petite goutte d’eau quand à l’autre bout d’autres s’évertuent à allumer de nouveaux brasiers ?

C’est là où nous, société civile de mieux en mieux organisée, avons notre mot à dire. En effet, et j’y reviendrai dans les prochains jours, si certains changements de comportement se manifestent ici et là dans les sphères dirigeantes, c’est vraisemblablement parce que des organisations non gouvernementales se sont activées pour faire pression en s’appuyant sur des opinions publiques de mieux en mieux informées et de plus en plus motivées. C’est l’enjeu de ces grandes messes qui ne servent pas à rien qu’on appelle les « COP ». La prochaine au Chili ne sera peut-être pas décisive, mais la suivante, qui devrait avoir lieu au Royaume-Uni si je suis bien informé, le sera sûrement.

Mais à l’autre bout si d’autres citoyens, et c’est parfois les mêmes ne se démènent pas eux aussi pour que dans le quotidien, des solutions nouvelles apparaissent, rien ne changera parce que les mentalités ne changeront pas. C’est pourquoi la maxime « penser global, agir local ! » se combine aussi dans l’autre sens « penser local, agir global ! »

Comme dit l’autre, ce n’est qu’en tenant les deux bouts de la ficelle que le cercle devient vertueux.

Cet article, publié dans développement durable, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.