Voyage en Absurdie étape 5 L’argent absurde

A quoi sert l’argent ? Question existentielle, non ? Fondamentalement, c’est le meilleur moyen inventé par les hommes pour fluidifier les échanges entre eux sans se lancer dans de complexes calculs d’équivalence entre ceux que les uns donnent aux autres et réciproquement.
Tout le reste n’est que babillage et cela tourne le plus souvent à l’absurde, c’est à dire dans la plupart des cas au grotesque et au tragique à la fois

Ainsi, il ne s’est jamais créé autant de richesses dans le monde qu’actuellement et pourtant, il n’y a jamais eu autant de personnes vivant dans un état de précarité quand ce n’est as de dénuement.
Si l’argent était un outil d’échange équitable, c’est à dire que les équivalences dans les échanges ne lésaient personne, c’est le mouvement inverse que nous devrions connaître « l’extinction du paupérisme1 ». C’est donc que l’échange n’est pas inégal. La preuve : https://www.lesechos.fr/A 513,8 milliards de dollars, les dividendes mondiaux battent un nouveau record. Cet argent, il vient bien de quelque part, non ? Ramené à l’échelle de la planète, cela fait 65 dollars par habitant , nourissons et vieillards grabataires inclus.

Mais dans le même temps, certains parmi ces nantis ont mauvaise conscience. Comme tous les étés depuis maintenant, trois ou quatre ans, nous avons eu le droit à l’appel des milliardiares à payer plus d’impôts. C’est louable mais pas très dans la ligne du libéralisme économique.
Et puis on a eu ça cet été : https://www.francetvinfo.fr/États-Unis : le milliardaire qui distribue ses dollars . S’il avait un tant soit peu de jugeotte, il devrait se poser la question du sens de son geste. Accumuler d’un côté plus d’argent que des milliers de personnes ne pourront même pas voir passer entre leurs mains durant toute leur vie, pour ensuite le redistribuer, c’est à la fois grotesque et tragique.

Demander à « crâne orange » qui règne à Washington de parrainer son action, alors que dans le même temps, ce dernier mène une politique qui vise à renforcer cette accumulation de richesses aux mains de quelques un, c’est à la fois grotesque et tragique.

Tout cela est absurde, non ?

Pas forcément, si on a en tête que le « crâne orange » essaye de se faire réélire en 2020. Alors pourquoi pas, un Père Noël en plein été ? Tant qu’il y en aura pour y croire, l’absurdité aura de beax jours devant elle.

1C’est le titre de l’ouvrage « imperissable » d’un jeune révolutionnaire qu’on connût plus tard sous le nom de Louis-Napoléon Bonaparte, dit Napoléon III

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, l'économie comme on la subit, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Voyage en Absurdie étape 5 L’argent absurde

  1. Ping : Epilogue de ce voyage en Absurdie | Dominiqueguizien's Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.