MIEUX VAUT EN RIRE-rubrique décidément inépuisable- N° 178 « PLUS BLANC QUE BLANC »

«Dépêchons-nous d’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain. »Beaumarchais
« L ‘humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. »PierreDesproges
« parce que le rire est le propre de l’homme. » Rabelais

Dans les années 70, un marchand de lessive avait trouvé avec la complicité active des « créatifs » d’une agence de publicité, ce slogan aussi imparable qu’improbable « XXXXXXX lave plus blanc que blanc. »
Évidemment, ça ne veut rien dire, comme la plupart des messages publicitaires et c’est justement parce que cela ne veut rien dire qu’on s’en souvient et comme c’est la seule chose qui intéresse le lessivier et ses décerveleurs publicitaires, l’objectif était atteint.

Mais pourquoi vous dites-vous, nous raconte-t-il ses souvenirs d’anciens combattants anti-pub ?

Ben justement parce qu’en lisant cet titre https://www.actu-environnement.com/GreenTech verte : vingt nouvelles start-up sélectionnéesc’est ce qui m’est venu spontanément à l’esprit. C’est sûrement le côté pléonastique !
Puis, je me suis dit « quand même elles exagèrent ces jeunes journalistes ! Ils ou Elles devraient quand même se relire…ou apprendre l’Anglais basique » On ne laisse pas ainsi passer un tel pléonasme, surtout dans un titre.

Mais comme je raisonne toujours en deux temps, voire même plus, je me suis dit (car je me parle beaucoup dans ces cas-là) « Et si tout bêtement, elle ou il avait pompé une partie du communiqué de presse pour aller plus vite ! » C’est pas glorieux certes, mais même les meilleurs le font et c’est quand même moins grave que d’afficher de graves lacunes soit en grammaire française, soit en vocabulaire anglais.

Du coup, je suis remonté à la source, le ministère de la transition écologique et solidaire et j’ai ai trouvé ça https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/Premier Meet’up de la communauté GreenTech verte Et quand on regarde la photo qui illustre cet article, il n’y a aucun doute « Ministère de l’environnement GreenTech Verte » ; il s’agit bien d’un label officiel du ministère de la transition écologique et solidaire. C’est donc bien dans les bureaux ministériels qu’on a inventé ce titre redondant. Les fonctionnaires, ou les conseillers ministériels, seraient donc soit des nuls en grammaire, soit auraient séché les cours d’Anglais en 6° ! Je n’exclus pas toutefois qu’ils l’aient fait exprès. Peut-être ont-ils besoin de se persuader eux-mêmes, que ces start-up de la Green Tech sont bien des entreprises écologiques ? Peut-être aussi reprennent-ils la vieille recette de notre lessivier, afin de nous persuader de l’improbable ?

Au fait la lessive XXXXX ne lavait pas blanc que les autres poudres, sinon ça se serait su !

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.