Bienheureux les pacifiques…..

Un peu partout dans le monde, des fous furieux fanatisés tirent dans la foule au hasard et face à cela, les pouvoirs publics semblent désemparés, les peuples aussi

Mais les réactions sont parfois radicalement différentes.

S’il y a bien un pays où je ne m’attendais pas à voir ce genre de massacre, c’est bien la Nouvelle-zélande. Tout d’abord parce que c’est un archipel, naturellement protégé par la barrière océane. Ensuite parce que c’est un pays qui démontre chaque jour ce que peut être la cohabitation paisible de communautés différentes. Enfin parce que ce pays sait ce qu’est la tolérance.

La décision de la Première Ministre est donc logique : https://www.20minutes.fr/ Nouvelle-Zélande: Les fusils d’assaut et fusils semi-automatiques seront interdits à la vente

Supprimer la cause du mal et vous supprimez le mal.

C’est manifestement pas ce que semble avoir compris un autre fou furieux qui s’est installé avec l’assentiment d’une majorité de Grands Electeurs, pour quatre ans, à la Maison-Blanche : http://www.lefigaro.fr/ Pour Donald Trump, «un client armé» aurait pu sauver des vies lors des attentats à Paris

Pour lui, il faut soigner le mal par le mal. J’ai failli écrire « soigner le mâle par le mâle » .

C’est d’ailleurs peut-être cela qui fait la différence entre un dirigeant mâle de 70 ans et une dirigeante féminine de 40 ans. C’est peut-être aussi ce qui fait la différence entre un pays aux mœurs civilisées, qui a oublié qu’il fut une colonie avant d’être un peuple et un autre qui garde en mémoire la violence des conquêtes qui l’ont construit.

Toujours est-il que les Kiwis sont en train de montrer à quel point ils sont civilisés : https://actus.nouvelobs.com/ Christchurch : des centaines de Néo-Zélandais rendent leurs armes
Non pas qu’ils renoncent à leurs armes, puisqu’il restera encore 2/3 de l’arsenal dans leur râtelier, mais ils refusent de garder des armes dont la seule vocation est de tuer d’autres hommes.

Finalement, les Néo-Zélandais sont peut-être un peuple heureux, comme le sont les Finlandais, les Norvégiens, les Suédois et surtout les Costa-Ricains qui n’ont plus d’armée depuis près d’un siècle et ne s’en portent pas plus mal, contrairement à certains de leurs voisins de l’isthme centre-américain :http://www.leparisien.fr/ Le Costa Rica, pays des gens les plus heureux du monde

Cet article, publié dans démocratie, je dis ton nom, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.