Le grand débat : le retour des corps intermédiaires (bis)

Le Président de la République n’aime pas les corps intermédiaires car il les trouve sclérosés et donc sclérosant pour la société. Il y a 10 jours, un ancien ministre, pur produit de la société civile, un syndicaliste, et non des moindres, et une quinzaine d’organisation, représentant en tout quelques millions de personnes, avaient proposé un programme de sortie par le haut de ce dilemme cornélien qui tétanise une partie de la société française : concilier justice sociale et transition écologique Un pacte social et écologique : le retour des corps intermédiaires. L’initiative a été accueillie diversement mais peu commentée sur le fond.
Certainement, on sera amené à en reparler lorsque ces 66 propositions https://sgen-cfdt.fr/contenu/uploads/sites/2/2019/03/pacte_pouvoir_de_vivre.pdf auront été décortiquées par les experts.

Mais voici que en début de semaine, les corps intermédiaires se signalent encore dans le débat qui ne cesse du coup de grandir et ce n’est pas n’importe quelle institution qui se manifeste ainsi : le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE). Depuis sa refonte en 2010, je suis complètement convaincu qu’on a là la préfiguration de ce « Parlement du futur » que certains appellent de leur voeux https://dominiqueguizien.wordpress.com/2010/07/01/reinventer-le-plan-le-ces-devient-le-cese/
Et il le fait de façon original car, reprenant un mode d’intervention expérimenté dans les quelques conférences de consensus organisée en France, il n’a pas hésité à associer à ses travaux une vingtaine de citoyens tirés au sort. Certes , cela ne fait pas un large débat, façon agora mais vu la composition même du CESE, on peut penser que les propositions qui sortent de cette auto-saisine, constitue un bon compromis de ce que les forces vives de la Nation peuvent accepter https://www.lesechos.fr/Grand débat : ce que propose le Conseil économique, social et environnementalLà aussi, il faudra un peu de temps pour décrypter toutes les propositions, d’autant que le CESE a des petits frères en région, les CESER et que ceux-ci se sont aussi auto-saisi de la question ou d’une partie de celle-ci https://www.lecese.fr/content/les-ceser-engages-dans-le-grand-debat-national. Là encore on attend la synthèse de leur réflexion.

Dites, tout cela, ça commence à ressembler à des Etats Généraux, non ?

Et dire qu’au plus haut sommet de l’État , on pensait que les corps intermédiaires avaient fait leur temps. En tout cas, ces corps-là sont loin des cadavres, même dans les placards de la République macronienne.

Cet article, publié dans démocratie, je dis ton nom, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.