Les mérites des femmes

Comme tous les ans le 8 mars, dans le monde entière, on célèbre « les droits des femmes » comme si pendant les 364 jours restant, cela n’avait pas d’importance.

Du coup, pour fêter cela, tous les médias y vont de leur petit article sur les mérites des femmes. Certains sont sincères, touchants voire même dérangeants, d’autres sont plus ambigus, voire carrément péjoratifs.

Loin de faire un florilège de l’inventivité journalistique, j’ai sélectionné deux ou trois articles qui me paraissent symboliques.

Le plus bête

A mon avis la palme a été décroché par le Le Figaro, qui n’a rien trouvé de mieux que de titrer la-dessus : https://www.ouest-france.fr/Qui sont les cinq femmes les plus riches du monde ?
Quel peut bien être l’intérêt d’un tel classement ? A l’évidence, s’il s’agissait de montrer que les femmes peuvent être aussi riches que les hommes, cela ne concerne que les riches. Mais s’il s’agit d’illustrer le mythe libéral que la fortune se bâtit grâce à son mérite, c’est raté, puisque toutes ces femmes sont…… des héritières, contrairement à leurs homologues masculins qui ont tous accumulé leurs immenses fortunes dans le courant des deux dernières décennies , à commencer par le premier d’entre eux en 2018 qui n’est autre que le fondateur d’Amazon. Drôle d’ironie pour célébrer les femmes.

Le plus surprenant

Le combat du droit des femmes se focalise, à tort ou à raison, sur le rattrapage des hommes par les femmes. L’article ci-dessus illustre cela au sens propre du terme : https://www.ouest-france.fr/Plus rapide que les hommes, une cycliste est freinée en pleine course
Est-ce une allégorie de la situation des femmes dès qu’elles se confrontent directement aux hommes ? Certes non, puisque la course cycliste des femmes partaient après celle des hommes, afin parît-il de ne pas retarder cette dernière, donc elles ne courraient pas la même course qu’eux. Alors est-ce pour préserver l’honneur viril de ces messieurs. Il y a un peu de cela. La triste morale de cette histoire est que cette valeureuse pionnère n’a même pas gagné sa cours bien au contraire. Doublement injuste.

Mais le témoignage le plus sincère du mérite des femmes ,je l’ai trouvé dans un article publié il y a un peu plus d’un an par Reporterre : https://reporterre.net/https://www.ouest-france.fr/Au Rojava, la Turquie menace une révolution inspirée par l’écologiste Murray Bookchin
En premier parce que ce n’est pas un article écrit pour l’occasion mais la description d’une situation où les femmes ont su occuper une place aussi importante que les hommes.
En second lieu parce que cet article montre que le rôle des femmes dans cette expérience ne se limite pas aux champs traditionnels qui leur sont dévolus mais qu’elles ont pris à bras le corps tous les aspects de la vie de la cité.
Enfin parce que au détour de cette article, j’ai trouvé cette phrase : «  Dans le canton de Cizre, un village écologique autogéré en non-mixité féminine Jinwar se construit. »

Cela ne vous rappelle rien ?Ben oui, les mythiques Amazones que certaine mythologies situent en Asie Mineure, c’est à dire pas bien loin des territoires habités par les Kurdes.

La boucle est bouclée si on peut dire.

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.