Europe : des raisons d’espérer

Jusqu’à ces derniers jours, il fallait avoir l’europhilie bien chevillée au corps pour croire en l’avenir de l’Europe, du moins d’une autre Europe que l’Europe libérale ou l’Europe des nationalismes résurgents

les petits se rebiffent

L’Europe manque d’ambition en matière de transition énergétique, c’est un fait que beaucoup regrette, à commencer par la Commission . Mais voilà, quelques petits pays se rebiffent : https://www.euractiv.fr/Cinq pays appellent à 100% d’énergie renouvelable d’ici 2050
Mais il n’y aurait eu que le Luxembourg, la Lituanie, l’Irlande, l’Autriche, cela n’aurait pas trop fait de bruit mais il y a aussi la Finlande et surtout l’Espagne
Pour peu que l’initiative trouve des relais dans les autres Etats-Membres, voilà peut-être un retour en fanfare de l’écologie dans le débat électoral. Ce serait une belle façon pour la Commision Juncker, bien décevante par ailleurs de passer le relais : La Commission propose un objectif zéro émission de CO2 en 2050

l’éternel retour de l’Europe sociale

Jacques Delors l’avait dit : l’Europe sera sociale ou ne sera plus, reprenant ici une thèse défendue avant lui par Rocard (voir le billet du 2 mars). Donc régulièrement le sujet revient sur la table. Il avait un peu disparu ces mois derniers. Coucou, le revoilà : Pour une meilleure articulation de l’Europe sociale après les élections
Pour peu que l’initiative trouve des relais auprès de diverses listes, voilà un bon thème de débat pour l’Europe loin des joutes fabriquées progressistes ( de quel progrès parlent-ils?) contre populistes (au nom de quel peuple parlent-ils?)

Tiens, revoilà aussi l’écologie

Sujet chouchou des Français quand Hulot était ministre, l’écologie est un peu sortie des radars médiatiques et peine à rentrer dans le grand débat. Heureusement, l’Europe ne se limite pas à la France. Nos voisins belges, de nouveau sans gouvernement, nous le rappellent avec bonheur : https://www.levif.be/L’environnement est la préoccupation des Belges qui a le plus progressé (Eurobaromètre)
Et si ce n’était pas qu’en Belgique ?

La rigueur budgétaire n’est pas une fatalité

Depuis le traité de Maastricht et plus encore depuis l’instauration de l’Euro, la rigueur budgétaire est considéré par certains comme un dogme indépassable. Il faut dire que dans le combat idéologique qui a fait rage dans les deux dernières décennies du siècle précédent Milton Friedman a mis KO john Maynard Keynes. Sauf que celui-ci n’est peut-être pas mort. C’est du moins ce que pense ce journal : https://www.levif.be/Faut-il réhabiliter Keynes ?Mais il n’est pas le seul à le penser puisque les Espagnols du PSOE , les Portugais du parti social-démocrate et même les Grecs de Tsipras sont en passe de réussir un come-back économique en s’appuyant sur…les recettes de Keynes.
Voilà encore un bon sujet de débat pour les Européennes, d’autant plus nécessaire que le désamour d’une partie des opinions publiques vis-à-vis de l’Europe est lié à l’assimilation en Europe et austérité.

Et dernière raison d’espérer, cette information qui mérite à elle seule d’autres développements http://www.rfi.fr/france/19 organisations font 66 propositions pour un «pacte social et écologique»

Voilà en résumé, une Europe sociale, écologique, luttant contre les injustices et la main-mise des grands groupes financiers Comme on dit, l’Europe doit faire rêver.

Cet article, publié dans pour l'Europe, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.