Et on appelle cela des alliés (suite)

Le mois dernier je faisais état d’un article qui démontrait l’ampleur de l’arsenal dont dispose les Etats-Unis pour maintenir l’emprise impériale qu’ils ont sur les plus grandes économies de ce monde,Chine exceptée. L’actualité offre tous les jours des illustrations de cet état de fait sans que nos élites ne frémissent, à moinsqu’elles ne bouillent intérieurement d’une impuissante colère.

Cette semaine n’a pas failli à la règle et le téléscopage de deux informations donne comme souvent un résultat éloquent.

Quand les Etats-Unis ne peuvent pas contraindre, ils essaient de convaincre. C’est le cas ici http://info.economie.lefigaro.fr/ Washington veut convaincre ses alliés d’abandonner le chinois Huawei 
La raison invoquée concerne la sécurité des forces arméesaméricaines en Europe. A ceci on peut répondre deux choses :
« Qu’à cela ne tienne. Retirez-vous et laissez-bousorganiser notre défense tout seul »
« Etes-vous sûrque vous n’avez pas chez vous des opérateurs qui pourraient faire lamême chose chez nous et que ça vous dérange ? »

Mais quand bien même cette demande était légitime et aussi innocenteque l’agneau, il n’en reste pas moins que les pays européensdevraient méditer l’exemple suivant  :http://info.economie.lefigaro.fr/ Lechinois CNPC prend la suite de Total en Iran   
Belle réussite diplomatique états-unienne ! En effet, si comme le laisse penser la demande des Etats-Unis rappelée plus haut, on est passé du face-à-face bienveillant, dont parlait madame Lagarde dans un entretien récent aux Echos, à la confrontation directe de plus en plus âpre entre les deux colosses économiques mondiaux, les Etats-Unis viennent de faire une belle boulette.

En tout cas, il y en a un qui doit l’avoir mauvaise, c’est le patron de Total. Pour le consoler, murmurons-lui à l’oreille que cela va peut-être accélérersa sortie du tout-hydrocarbure !

Cet article, publié dans mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.