Linky, un danger peut en cacher un autre

Mon Dieu ! Que n’a-t-on pas écrit et dit sur le « déploiement » de ce compteur intelligent, au point que l’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir s’est fendu d’un « vrai-faux » pour dégonfler autant que faire se peut toutes ces rumeurs plus ou moins fondés https://www.quechoisir.org/Compteur LinkyLe vrai du faux
Il n’empêche que même après avoir lu cette longue analyse de ce qui court sur la toile, il reste des zones d’ombre.

Le flou sanitaire

Bon je veux bien croire UFC, le danger n’est pas avéré mais comme c’est ni vrai, ni faux, tout va dépendre de mon aversion au risque ou de ma sensibilité à la qualité sanitaire de mon environnement. IL n’est reste pas moins qu’il y a quand même quelques signaux de fumée http://www.lemonde.frElectrosensibles : des symptômes réels qui restent inexpliqués Peut-il y avoir de la fumée sans feu, y compris dans le cadre d’un enfumage en règle ?
Mais bon passons sur cet inconvénient, l’électro-sensibilité que ne touche heureusement qu’une minorité d’entre nous, en espérant que pour eux, on trouvera une solution en cas de risques avérés et qu’en attendant, on leur foutra la paix

Le risque démocratique

Là aussi UFC a une réponse et elle est négative. L’opérateur ne pourra pas connaître vos paramètres personnels de vie. L’explication donnée vaut ce qu’elle vaut mais elle ne nous garantit pas contre une éventuelle « indelicatesse » d’un opérateur, public ou privé. C’est d’ailleurs ce que vient de rappeler la CNIL : https://www.ouest-france.frCompteurs Linky. Direct Energie mis en demeure par la CNIL
Manque de transparence dans l’information de ses clients ! Rien que ça. Cela laisse donc ouvertes les craintes de certains de voir certains opérateurs faire un usage lucratif de ce « big data » que constitue notre consommation électrique comme indicateur de notre mode de vie, du nanan pour les gens de marketing qui nous ont tous mis en profils de consommation.
Bon, admettons que là aussi on se monte le bourrichon et que les errements des petits fournisseurs privés seront bien vite contrôlés par les hautes autorités mises en place à cet effet et que tout ira pour le mieux dans « le meilleur des mondes »1

Mais heureusement Linky n’a pas que des inconvénients ; il a aussi des avantages. Avec lui on consommera moins. UFC nous explique comment. Cette intention est d’ailleurs confirmée par un décret https://www.legifrance.gouv.frDécret n° 2016-447 du 12 avril 2016 relatif à la mise à disposition de données de comptage d’énergie aux propriétaires ou gestionnaires d’immeuble par les gestionnaires de réseau d’énergie puisque l’accès aux données est conditionnée par la mise en œuvre d’une action collective de maîtrise de l’énergie. « Accès aux données », c’est écrit noir sur blanc et même si, afin de protéger un peu l’anonymat des données, il faudra qu’il y ait au minimum dix abonnés concernés simultanément, cela ne garantit pas que le bailleur ne cherche à en savoir un peu plus sur ses locataires et que certains gestionnaires de biens immobiliers, afin d’améliorer leur ratio de gestion financière, ne monnaient ses informations à des gens de marketing qui auront vite fait en croisant quelques critères de définir les fameux socio-types qui sont la base de leur métier.

Le risque financier

Mais, même si votre bailleur vous incite à des économies d’énergie, cela repose quand même beaucoup sur l’attention de chaque consommateur et sa volonté de réduire sa consommation. Par contre il semblerait qu’on ne soit pas à l’abri de mauvaises surprises comme celle-ci : https://www.24matins.frCôtes-d’Armor : depuis l’installation d’un compteur Linky, ses factures multipliées par 10
Cas isolé ? Pas sûr si on en croit une association opposée à l’installation de ces compteurs et c’est de bonne guerre qu’elle l’affirme. Fausse nouvelle reprise sans vérification par la presse ? On attend la mise à jour du vrai-faux d’UFC. Toujours est-il qu’il est fréquent dans ce genre de changement que des bugs apparaissent. ET quand ça vous arrive, un bug n’est jamais bienvenu. C’est un des risques inhérents à ce « déploiement »

Le risque financier 2

Bon admettons que les surfacturations soient des cas totalement isolés, tout irait pour le mieux dans le meilleur des puisque consommateur averti, nous pourrions devenir consom’acteurs alertés, réduisant notre consommation au fur et à mesure que le tableau de bord Linky nous indiquerait à quel point nous sommes énergivores. Mais il y a un point contre lequel vous ne pourrez rien, c’est la logique financière des entreprises qui pilotent cette réforme et qui les conduit à tenter d’imposer ce nouvel outil. Or l’investissement est gigantesque et d’une manière ou d’une autre, il faudra bien que ces entreprises rentrent dans leurs frais. C’est d’ailleurs le constat fait par la Cour des Comptes et l’article ci-dessous résume bien les éléments de l’affaire https://www.20minutes.fr/Compteurs Linky: Pourquoi votre facture d’électricité pourrait gonfler d’ici quelques années
Certes il y aura les économies que vous aurez faites et qui compenseront en partie l’augmentation du coût unitaire. Mais qu’en est-il de l’énorme économie que feront les opérateurs en supprimant ces tâches fastidieuses et finalement très onéreuses qui consistent à venir 2 fois par an relever votre consommation ? Sera-t-elle répercutée intégralement sur la facturation ?

Arrêtons là pour le moment et posons-nous quelques questions simples ? Est-il raisonnable au XXI° siècle d’avoir toujours ce système désuet hérité du début du XX° siècle de passer de maison en maison pour vérifier la consommation des uns et des autres ? Est-il raisonnable de laisser des centaines de milliers d’utilisateurs dans l’ignorance des causes réelles du poids de leur facture ? Est-il raisonnable également de bâtir des profils sociologiques de consommateurs en se fondant sur sa consommation d’énergie ? Est-il raisonnable que certains puissent savoir comment vous vivez chez vous, au mépris du respect de votre vie privée ?

Chacun, en fonction de son degré de raison peut alors accepter ou non le principe d’installation de ces compteurs. Personnellement, ma réponse aux quatre questions posées ci-dessus est que c’est déraisonnable, mais pour autant, je trouve qu’il est encore plus déraisonnable d’y aller les yeux fermés alors que de tels zones d’ombre, de tels flous, de telles approximations existent. Ceux qui doutent posent de bonnes questions. Il existe des réponses de bon sens à ces questions mais aussi des réponses réglementaires un peu plus précises. Il doit même exister des réponses techniques à certains inconvénients dénoncés par « la rumeur ». Mettons-les en œuvre et alors on verra que tout peut devenir raisonnable.

En attendant, il semblerait que je ne sois pas le seul à avoir des doutes puisque la justice vient de donner raison à ceux qui dans le doute souhaitent s’abstenir https://www.lemonde.fr/energiesCompteurs Linky : la justice confirme le droit des usagers de refuser l’accès à leur logement

J’espère que ce jugement permettra à UFC de mettre à jour son vrai/faux sur au moins un point.

1Comme aurait dit Georges Orwell

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.