Mieux vaut en rire-rubrique décidément inépuisable- n°151 les sous-développés

« Dépêchons-nous d’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain. » Beaumarchais
« L ‘humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. »Pierre Desproges
« parce que le rire est le propre de l’homme. » Rabelais

Plus aucun pays n’est sous-développé, les moins bien lotis sont « en voie de développement » les mieux lotis sont émergents, voir déjà maîtres du monde. Mais une nouvelle catégorie est en train d’apparaître, les pays en voie de sous-développement. L’excellent économiste hétérodoxe et volontiers iconoclaste, Jean Gadrey, démontre à travers cet article que le pays considéré comme le plus développé au monde est en passe de devenir le chef de file de ce nouveau mouvement. https://blogs.alternatives-economiques.frLes États-Unis ont de plus en plus les caractéristiques d’un pays « sous-développé »

Lisez l’article, il est édifiant et facile de lecture, mais comme Jean Gadrey est économiste, il raisonne comme…un économiste. Il oublie ainsi peut-être, mais j’en doute quand même un peu, compte de son « lourd passé » militant, que le développement est une notion qui va au-delà de l’état d’avancement de l’économie et qu’il concerne aussi l’organisation sociale et notamment le régime politique. L’état de santé de la démocratie est, à cet égard, un bon marqueur . C’est pourquoi on pourrait ajouter au signe de sous-développement des Etats-Unis, cette décision récente de la Cour Suprême https://actus.nouvelobs.comLa Cour suprême américaine valide des purges de listes électorales et Trump s’en félicite

Les tripatouillages électoraux comme les modifications constitutionnelles à des fins personnelles sont des signes indéniables d’un démocratie mal en point. Que Donald, le c…ard s’en félicite paraît dès lors une réaction normale du personnage, qui d’habitude aurait plutôt des réactions anormales.

Et ceci est également un marqueur de ces Etats qui furent les pays sous-développés, leur propension à générer des dirigeants excentriques et imprévisibles et tout le monde a en mémoire, le Maréchal Ougandais Idi Amin Dada ou l’Empereur Centrafricain Jean-Bedel Bokassa, ou d’autres encore, dont certains toujours en activité. Le hic, c’est que leur excentricité a rapidement cessé d’amuser compte tenu de leurs penchants sanguinaires.

Ah zut ! C’était un billet qui aurait voulu être amusant. Désolé !

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.