Mieux vaut en rire n° 143 Il faut toujours croire ce qui est écrit dans la presse

« Dépêchons-nous d’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain. » Beaumarchais
« L ‘humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. »Pierre Desproges
« parce que le rire est le propre de l’homme. » Rabelai
s

La vérité est affaire de point de vue, c’est bien connu. Selon l’endroit où vous vous trouvez, le paysage vous paraîtra plus ou moins plaisant, mais ce sera toujours le même lieu.

A quelques heures près….

Le 25/ février 2018, le journal Ouest-France publiait à 17h23 l’article suivant https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/une-reduction-massive-des-pesticides-c-est-possible-5588733 Une réduction massive des pesticides, c’est possible
Le 26/février 2018, le même journal publiait à 3h07, document modifié à 3h09, l’article suivant :https://www.ouest-france.fr/journal/moins-de-pesticides-c-est-possible-5589395 Moins de pesticides, c’est possible

En fait, il s’agissait de la même interview du PDG de l’INRA Mr Mauguin. Le premier article fut publié dans les rubriques « agriculture » et « environnement » avec le chapeau suivant : Le dernier plan de réduction des pesticides n’a pas permis d’éviter une progression de leur usage de 5 % au cours des 5 dernières années. Un nouveau plan va être lancé. Tandis que la suppression du glyphosates et de certains insecticides de la famille des néonicotinoïdes (qui détruisent les abeilles) est déjà programmée. Dans la quasi-totalité des cas, des alternatives sont envisageables, explique le PDG de l’Institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin.

Le deuxième article paraissait 9 heures plus tard, uniquement dans la rubrique « agriculture » avec un chapeau plus neutre :Depuis cinq ans l’usage des pesticides a progressé de 5 %. Pourtant, selon Philippe Mauguin, PDG de l’Inra, des alternatives aux pesticides sont envisageables dans la quasi-totalité des cas.

On peut penser que les lecteurs des deux rubriques ne sont pas les mêmes et du coup que chacun, ne lisant que les titres, comme beaucoup d’entre nous, a bien vu midi à sa porte. Pas de chance, je lis les deux rubriques….

Quand je suis au bureau, j’oublie mon « chez moi » et réciproquement.

Bill Gates et Warren Buffet sont parait-il, les deux hommes les plus riches du monde et comme leur collègue, le patron d’Amazon, Jeff Bezos, quand ils rentrent à la maison, ils doivent faire face à la famille qui leur fait comprendre qu’être riche, c’est vachement bien mais qu’en faire profiter les autres, c’est aussi très cool. Ceci explique que le Jeff Bezos cherche désespérément des beaux projets, humanitaires si possible, à financer. Ceci explique que le premier nommé ait fait cette déclaration https://www.lesechos.frBill Gates estime qu’il devrait payer davantage d’impôts qui venait un peu en écho aux déclarations similaires faites par le second nommé à maintes reprises, ce qui prouve qu’il a de la suite dans les idées. Puisque je parle de Warren Buffet, il se trouve que cette réforme fiscale voulu par l’olibrius qui vit actuellement à la Maison Blanche lui réussit plutôt bien http://www.lemonde.fr/La réforme Trump offre 29 milliards de dollars à Warren Buffett et ses actionnaires

Il devrait fonder un consortium avec Jeff Bezos pour rechercher des beaux projets utiles à la collectivité. Avec 29 milliards de dollars, dans maintes ONG, on fait des miracles. Oui mais, au bureau, il y a des gens qui pensent peut-être différemment quant au « bon » usage de ce pactole…

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.