L’injustice du temps partiel

Enfoncées les 35 heures qui, parait-il, ont mis l’économie française à genoux ! Les syndicats de la métallurgie allemande, qui ont déjà obtenu les 32 heures choisies, ont entamé le bras de fer pour passer aux….28 heures.https://www.ouest-france.fr/Allemagne. Grèves en série pour réclamer la semaine de 28 heures
Avec les 35 heures, en France, nous avons eu soit 7 heures sur 5 jours, soit 8 heures par jour et 1 jour de RTT tous les mois environ et toutes les variantes possibles. Le choix majoritaire pour les RTT n’ont pas ajouté grand’chose au bien-être des salariés et a contribué à désorganiser les rythmes de travail de nombreuses entreprises. La mauvaise volonté des uns(les employeurs) et le peu d’enthousiasme des autres (les syndicats) sont en grande partie cause de ce succès mitigé .
Passer au 28 heures en Allemagne pourrait se traduire soit par 4 jours à 7 heures avec donc la perspective de longs week-end toutes les semaines, soit 8 heures par jour sur 3 jours et demi ce qui permet des dédoublements de postes sur 6 jours avec une demi-journée de tuilage par semaine. Belle opportunité de réorganisation et d’extension des plages d’utilisation des équipements avec à la clé de réelles créations d’emplois !
Cela, c’est un schéma idéal, mais qui montre que dès qu’on commence à réfléchir à la réduction du temps de travail pour le partage du travail, on peut arriver à des solutions intéressantes pour le salarié comme pour l’entreprise. On n’en est pas là, même en Allemagne.

Mais ce n’est pas tellement cet aspect-là des choses qui m’a interpellé dans l’article d’ouest France cité ci-dessus, mais plutôt cette phrase :« le risque de discrimination en cas de mise en place de ce régime pour les employés travaillant déjà à temps partiel pour un salaire réduit d’autant. »
Que ce soit les patrons qui soulèvent l’objection en dit long sur la mentalité syndicale, héritée de l’époque où c’était l’aristocratie ouvrière, comme on disait, qui créait des syndicats. Et surtout, cela met en avant que la question du temps de travail est liée à la question du revenu qu’on en tire et que ce n’est certainement pas la même chose de choisir que de se le faire imposer. Les « temps partiels », en Allemagne, comme en France, sont bien dans le bas de la hiérarchie salariale. http://info.economie.lefigaro.fr/Près d’un tiers des salariés des TPE travaille à temps partiel

Vous noterez qu’en Allemagne la revendication du temps réduit ne concerne que les très grosses entreprises, pas même les ETI, encore moins les PME et je ne parle pas des TPE. Je suppose que dans les TPE allemandes, la question du temps réduit choisi se pose de la même manière qu’en France : »pas possible ! » et que par contre , les bas salaires, les contrats courts, les temps partiels sont aussi nombreux qu’en France. Il paraît qu’il y a même en Allemagne ce qu’il appelle les « mini-jobs » : 7 millions de personnes payées moins de 450 euros par mois.
Face au temps de travail, la véritable injustice est là : plus l’entreprise est grande, plus vous êtes privilégiés. On comprend mieux la revendication de certains syndicats de faciliter leur présence dans les PME et le TPE. On comprend aussi l’ambiguïté des ordonnances prises récemment pour dépoussiérer le Code du Travail : la négociation par entreprise n’a pas grande signification dans ce cadre.

Du coup, l’injustice face au temps partiel, face aux petits salaires, face aux conditions de travail précaires, etc… risque de perdurer. Et pourtant, ce sont ces entreprises qui emploient la majorité des salariés et c’est là que depuis des décennies les emplois se créent. Cherchons l’erreur.

Cet article, publié dans l'économie comme on la subit, l'économie comme on la voudrait, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.