Que faire de son argent ?

Pour se poser cette question, il faut d’abord évidemment en avoir un peu , beaucoup ou énormément. Si c’est juste un tout petit peu, la réponse est simple : ne pas le gaspiller. La question se pose déjà plus quand on peut épargner et que choisir la meilleure option est une question ouverte. Pour certains, la question ne se pose même plus tellement ils en ont ou semblent en avoir, au point d’en faire un jeu https://www.ouest-france.fr/15000 dollars l’unité pour l’entrée en bourse mondiale du bitcoin Depuis le cours ne cessait de monter jusqu’au 19 décembre 2017 où brutalement, il a chuté parce qu’un des maillons de la blockchain a cédé. Cet accroc vient confirmer l’adage «Les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel.» et montre l’extrême fragilité de l’ensemble. Que cela se soit passé en Corée met également en évidence le risque systémique lié à cette fausse monnaie. Si la bulle explose dans une économie où le bitcoin représente moins de 1/100,000 du volume d’échange, la disparition de la valeur d’échange de cette monnaie peut être facilement absorbée par le système à défaut de l’être par les spéculateurs qui n’auront dès lors plus le problème de savoir que faire de leur argent, qu’ils n’auront plus. Mais si cela arrive dans des économies comme la Corée ou la Suède où l’usage du bitcoin est un peu plus répandu, une brusque dégringolade du « cours » de la « monnaie » aura un impact immédiat. Des centaines, voire des milliers de transactions commerciales, portant sur des échanges de biens ou de services réels, auront été facturées et vendues en monnaie de singe. Autant dire de la perte nette pour autant d’entreprises, avec les risques de défaillances que cela induit. A ce niveau, on ne joue plus.

Mais partons du principe que ma question initiale se pose au Français moyen qui se demande comment il peut utilement gérer son épargne personnelle, en la rendant utile à la communauté et favorable à sa propre fortune.

Le placer dans le capital d’une entreprise ? Si on est allergique au système capitaliste qui sous-tend cela, c’est difficile sauf à vouloir être le grain de sable. Alors lisez ceci https://www.ouest-france.fr/Environnement. Un citoyen peut rendre une entreprise verte avec 15 € Dans cet article, j’en prends et j’en laisse. Je prends l’idée de siéger à l’AG des actionnaires et tout le reste je laisse. Etant moi-même détenteur d’action Engie, suite à l’absorption de GDF par Suez , j’ai pu mesurer le poids que représentait mes quelques malheureuses actions. Créer de grandes coalitions de petits actionnaires contre une petite coalition de grands actionnaires, c’est penser qu’une armée de morpions peut terrasser un éléphant. C’est certes possible mais c’est loin d’être le plus probable. En l’occurrence, je préfère demander des comptes à l’Etat français qui directement ou par le truchement de la Caisse des Dépôts et Consignations, détient plus du 1/3 du capital

Du coup, que faire de mon argent ? En donner une partie à des associations. « Voilà une idée qu’elle est bonne! » comme aurait dit Coluche qui fit beaucoup pour la santé financière des associations. Mais c’est compliqué. Pas tant que cela depuis qu’existe cette plate-forme d’investissement https://business.lesechos.fr/HelloAsso lève 6 millions et valide un business model basé sur le pourboire Leur modèle est bon même si la mise en œuvre est perfectible ; parfois, on a encore l’impression que le pourboire est imposé. Mais financer directement des associations reste quand même un bon usage de votre argent d’autant que grâce au Coluche sus-nommé, il y a de fortes chances qu’en échange l’Etat vous fasse cadeau de 2/3 de votre dons sous forme de ristourne fiscale. Aussi n’hésitez pas d’autant qu’actuellement les associations souffrent et ont besoin de nous.

Publicités
Cet article, publié dans démocratie, je dis ton nom, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.