Faut-il en rire ? 4/4

Il y a dans l’actualité des situations qui prêtent à l’ironie, qui pourraient même nous faire sourire mais dont nous ne sourions finalement pas parce que même si Beaumarchais, Oscar Wilde et Pierre Desproges ont raison, il y a quand même des limites à ne pas franchir

Si le ridicule tuait, l’Europe serait mourante

L’Union Européenne va mal, tout le monde le sait. Les citoyennes et le citoyens européennes et européens sont en désamour de cette construction politico-administrative qui ne les fait plus rêver. Du coup, au plus haut niveau on réfléchit aux différents moyens pour retisser le lien entre les Européens et leur Union. Je ne sais pas si c’est la nature de certaines des propositions qui sont sorties de ce remue-méninges qui a inspiré les journalistes mais le titre donné à l’article qui en fait part n’est pas du meilleur goût : https://www.euractiv.fr/Comment rendre l’Union Européenne glamour ? Comme si une organisation politique pouvait être traitée comme une star de cinéma. L’Union Européenne ne retrouvera le cœur des citoyens qui la composent que si elle sait répondre à leurs aspirations. Certaines propositions vont dans ce sens. Mais quelle idée de vouloir choisir parmi des gens « glamour » des ambassadeurs le l’Union. Ne serait-ce que d’y avoir pensé montre l’état d’esprit de certains conseillers

Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.