Brèves de compteur n° 113 /Transition énergétique : Du retard ? c’est peu dire!

Les énergies renouvelables viennent de réaliser une première…en France : l’installation d’une éolienne flottante au large de Saint-Nazaire était, si je peux m’exprimer ainsi, la première pierre d’une filière dont on dit qu’elle eut être l’avenir de la production énergétique mondiale. Cela aurait pu être l’occasion d’un petit « cocorico » comme nous les aimons bien https://www.actu-environnement.comLa France a enfin sa première éolienne en mer Hélas deux fois hélas ! Le jeune sous-ministre venu l’inaugurer a eu raison de dire « hélas ! » pour ponctuer cette inauguration et ce pour deux raisons.

La première est liée à cet événement-même et est le fait de personnes venues semer la perturbation (pour ne pas employer une autre expression désormais proscrite) https://www.ouest-france.fr/Saint-Nazaire. Des dockers perturbent l’inauguration de l’éolienne
J’aurai l’occasion d’y revenir demain dans une autre « brèves de compteur ». La seconde raison de son hélas est due à ce qu’il appelle pudiquement « un retard ». C’est ce qu’on appelle un euphémisme tellement d’autres sont plus avancés que nous : http://www.lemarin.fr/Hywind, le premier parc éolien flottant inauguré en Écosse Depuis que cet article a été publié, ce parc éolien flottant a effectivement produit ses premiers Kilowatts. On voit le gouffre qui nous sépare des Ecossais

« Du retard ! Du retard ! » me direz-vous, excédés « Il n’y a pas que nous.Regardez ce qui se passe ailleurs en Europe. » Ce n’est pas totalement faux . Prenons par exemple, le cas de l’industrie nucléaire et de son démantèlement, en Allemagne. Certes, ils ont été rapides à décider leur désengagement de l’énergie atomique après Fukushima, mais il semblerait ben qu’il y ait loin de la coupe aux lèvres et qu’entre la décision politique et sa mise en œuvre technique, il y a souvent un grand pas parfois long à franchir comme l’explique cet article : https://www.ouest-france.frÀ Lubmin, la fin d’un titan du nucléaire allemand Vous avez bien lu : l’industrie allemande, pourtant si réputée pour sa qualité technique avoue prendre 16 ans de retard sur son premier chantier de démantèlement. Accessoirement, cela montre que l’énergie nucléaire n’est vraiment pas au bout de ses peines, alors même que les premières fermes éoliennes viennent d’être démantelées, pour vétusté, sans problème. Mais même dans ce retard, la France arrive à être encore plus en retard.
Nous étions en avance dans le nucléaire puisqu’une des premières centrales au monde a été installée quelque part dans les Monts d’Arrée là où l’Ankou (la Mort dans les légendes bretonnes) rôde sur les landes par les jours de grandes brumes. Figurez-vous que cette usine a été arrêtée en 1985 pour cause de vétusté. Voilà ce qu’écrivait le Figaro en octobre 2012 : http://www.lefigaro.fr/Nucléaire : l’interminable démantèlement de Brennilis c’est à dire 27 ans après. On savait que cela serait dur mais quand même pas à ce point-là. Et ce n’était pas fini puisque fin septembre on apprenait ceci : Le 26 septembre 2017 https://www.romandie.com/Centrale de Brennilis: l’ASN attend un dossier de démantèlement complet On n’est donc pas sorti de l’auberge. Voilà un record de retard qui sera difficile à battre.
Et encore, je ne parle pas des chantiers EPR en Normandie et en Finlande car il ne faut jamais parler de corde dans la maison d’un pendu.

Cet article, publié dans développement durable, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Brèves de compteur n° 113 /Transition énergétique : Du retard ? c’est peu dire!

  1. Ping : Brève de compteur n° 115 : Regarder passer les trains en s’engueulant | Dominiqueguizien's Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.